AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles bien méritées [Caro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Jeu 31 Juil - 5:32


Découvrez Maroon 5!


    Ce que Camron attendait depuis maintenant deux longues semaines était enfin arrivé, et si même son désir était de passer un moment rien qu’avec sa dulcinée, elle en avait décidé autrement… Aller rejoindre Robin… Quoi de mieux pour une soirée de retrouvaille, mais si c’est se qu’elle voulait, il la suivrait, il ne pouvait pas en vouloir à Carolyn de s’inquiéter pour son meilleur ami, surtout qu’elle l’avait laissé avec October et tout le monde sait à qu’elle point elle ne pouvait pas la supporter, même si les raisons restaient totalement inconnue aux yeux de Camron. Quelle preuve d’amour de sa part, enfin si on peut vraiment appeler ça comme ça, de l’abandonner en « terrain hostile » pour venir le rejoindre et lui dire qu’elle voulait que tout s’arrange… Bref, le jeune couple fraichement réconcilié se retrouva rapidement en face d’une October endormie sur l’herbe sans la moindre trace de Robin dans les environs. Par chance ils croisèrent plusieurs personnes qui sembleraient avoir vu Robin se diriger vers le château…

    Alors qu’ils couraient dans les couloirs à la recherche du jeune homme complètement saoul, Carolyn trébucha sur quelque chose qui n’avait rien à faire là… Ou plutôt… quelqu’un : Robin était étalé à terre, surement pas en état d’ouvrir la porte de sa chambre qui pourtant n’était pas si loin et pour tout vous avouez, Camron eu très mal pour lui quand la jeune femme décida de lui envoyer une bonne gifle bien placer dans l’espoir de lui faire retrouver les esprits. Heureusement pour lui, c’était le genre de chose qui ne lui était encore jamais arrivé, mais il savait qu’elle n’avait pas une force de mouche. Les deux tourtereaux portèrent Robin jusque dans la chambre la plus proche, c'est-à-dire celle de Carolyn et July, où cette dernière était déjà profondément endormie pendant que la première disait à Mister Dakensy qu’elle allait partir quelques secondes mais elle promettait de revenir assez vite.

    Ben tiens ! Manquait plus que ça ! Elle voulait rester avec lui plutôt qu’avec Camron, c’était la meilleure ! Le jeune homme ressentait-il une pointe de jalousie à l’égard du meilleur ami de Carolyn ? Oui certainement, enfin... Peut-être un peu ; il ne pouvait pas le nier même si en temps normal il ne le serrait pas… Ils quittèrent quelques secondes plus tard la chambre pour discuter dans le couloir.

      « Tu vas quand même pas rester avec lui ? Je parie qu’il s’est endormit à la seconde même où on a quitté la chambre… »

    Vrai ou pas, aller savoir, mais une chose était certaine ; Camron avait envie de passer se qu’il restait de la soirée avec Carolyn dans ses bras plutôt que de la savoir au chevet de son meilleur ami à attendre qu’il fasse une quelconque crise pour finir par s’endormir sur une chaise pas confortable du tout. Mais son regard en disait long et le jeune avocat vous mentirait s’il vous annonçait que je genre de regard attendrissant était loin de la faire craquer. La jeune femme avait un don pour que personne ne puisse rien lui refuser et elle le savait… Le pire dans tout ça c’est qu’elle avait peut-être tendance à en profiter selon Camron.

      « Bon d’accord, reste un peu avec lui si vraiment ça peut t’aider à dormir sur tes deux oreilles, mais promet moi de venir fêter nos retrouvailles quand il aura rejoint le pays des rêves. »

    Enfin… Fêter, c’était un bien grand mort, il ignorait totalement se qui pourrait bien se passer si jamais elle venait le rejoindre un peu plus tard dans la soirée, ça faisait bien longtemps qu’ils ne s’étaient pas retrouver rien que tout les deux, mais tout se qui était important pour Camron était de passer un petit moment tranquille en sa compagnie, rien de plus, juste essayer de faire en sorte que les choses reprennent leur court normale. Et en réalité, la seule chose qui avait convaincu de laisser sa dulcinée passer un peu de temps pour prendre soin de Robin était le faite qu’il devait prendre une douche… Bah oui… Je vous rappel qu’il s’est vider un verre entier de vodka sur la tête. La meilleure idée qu’il ait eu après s’est débarrasser de tout son alcool sur Nikki, alors inutile de vous précisez que l’odeur qu’il dégageait n’était pas très… fraiche. Pas très romantique comme réconciliation

      « On se retrouve dans ma chambre d’accord ?... A tout à l’heure, je compte sur toi mon ange… Ca serait dommage que tu m’oublies »

    Il lui sourit avant de déposer une rapide baiser sur ses lèvres et de partir en direction de la salle de bain commune du château… Mais je ne vais pas vous faire un détail complet de quel endroit Camron à laver avant l’autre, ça ne serait pas très intéressant… Il regagna sa chambre une bonne vingtaine de minutes plus tard et Carolyn semblait toujours veiller sur Robin vu qu’elle n’était pas là, se qui lui offrit le temps d’enlever la serviette qu’il avait autour de sa taille et d’enfiler un t-shirt et un pantalon propre, bah oui, c’était mieux sur un corps tout propre… Coup de bol, Oliver n’était pas là non plus, la chambre à lui tout seul, le rêve, mais il n’était pas vraiment étonner de son absence, il ne l’avait pas croisé depuis quelques jours et personne ne l’avait vu sur le bateau… Il ne lui restait plus qu’a attendre que Carolyn vienne.


_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Sam 2 Aoû - 19:14


    La soirée sur la bateau était enfin terminée . Ils avaient tous regagné leurs chambres, où ailleurs pour ceux qui voulaient prolongé la soirée . Carolyn l'aurait bien voulu, mais elle avait un Robin pas dans son état, sur son lit qui avait besoin d'elle . Enfin, que lui est besoin d'elle ou pas, elle devait s'occuper de lui, après tout, c'était elle la folle ici, pas lui & il n'y était pas habitué . Ca n'était pas dans les habitudes de Robin, de picoler jusqu'à en perdre l'équilibre, mais l'alcool était un bon ami à Carolyn, souvent à Hollywood & même dans les autres états arrosé, elle s'était amusé à se bourrer, à se tromper de chambre en rentrant & à passer la nuit avec un inconnu . Donc, voilà si la pro allait bien, il fallait que Robin aille lui aussi bien . Et puis, July ne s'était pas bourrée alors il fallait que le trio soit clean au complet . Bien sur, Caro aurait tellement voulu passer le reste de la soirée & même le début du matin dans les bras de Camron, à parler de tout & de rien ou à ne même pas parler & simplement se retrouver ... mais voilà . Camron fut un peu décu d'apprendre qu'ils ne passeraient pas la soirée ensemble, mais il trouva plus juste d'ajouter :

      « Bon d’accord, reste un peu avec lui si vraiment ça peut t’aider à dormir sur tes deux oreilles, mais promet moi de venir fêter nos retrouvailles quand il aura rejoint le pays des rêves. »

      « Fêter nos retrouvailles .. ça sonne bien . J'te le promet chéri . »


    S'approchant de lui, elle sourit avant de l'embrasser longuement, se serrant contre lui & passant ses moins sur sa nuque . Enfin, elle se retourna & rentra dans la chambre, laissant un Camron moins déçu derrière elle . Celui-ci avait vu juste, Robin s'était déjà endormi . Mais ce n'était pas une raison, il fallait qu'elle le débarrasse de tout ce qu'il portait, enfin il portait pas grand chose d'accord . Aussi, elle le réveilla doucement & l'aider à se mettre dans son lit . Lorsqu'il fut bien installé, elle le regarda & ne put s'empecher d'éclater de rire . Mais elle avait oublié July qui dormait à poings fermés à côté, celle-ci se tourna & ouvrit les yeux difficilement . Carolyn la regarda & rigola de plus belle, la situation était très comique & totalement inapropriés à leurs quotidien . Pour commencer July avec son "petit" problème, avait été contrainte de zapper la fête, elle qui était si friande des soirées entre jeunes, ensuite on avait Robin, le beau mec, sage & souvent sobre, totalement bourré, dans le lit de Carolyn à faire des blagues incompréhensibles & pour finir, Miss Woods, la folle de service qui materner les deux endormis, laissant l'homme de sa vie tout seul dans sa chambre . Elle se dirigea vers July qui faisait les gros yeux en voyant Robin dans le lit voisin, & lui expliqua rapidement le contexte, qu'un Camron tout beau & tout doux l'attendait & qu'elle n'avait vraiment pas envie de rater ça . Un rapide pincement de lèvre, froncement de sourcils & reniflement exagéré réussirent à la convaincre . & donc Caro sortit de la chambre .

    En se dirigeant vers la chambre de Camron qui était soit dit en passant celle d'Oliver son ex-amant & de Robin son meilleur ami, elle se rendit compte qu'elle ne savait pas quoi faire . Quoi, elle allait rentrer & dire quoi ? Faire quoi ? Elle reste plantée ainsi devant la porte, pendant deux bonnes minutes . Quel était le plan ? Allaient-ils passer la soirée à parler, à s'expliquer ou à coucher ensemble afin de mettre un terme à cette dispute ? Elle hésitait, elle ne savait pas ce qu'il allait vouloir, car dans les deux cas il avait son mot à dire . Après petite réflexion, elle rebroussa chemin & se dirigea vers la cuisine où elle dénicha dans une cave un vin qui semblait dater de longues générations avant elle . * Ca devrait faire l'affaire * . Camron aimait beaucoup les vins, & s'y connaissait très bien, étant donné qu'il était avocat & riche en plus d'être un beau gosse, les vins & autres alcools précieux, ça la connnaissait . Alors peut-être qu'un bon vin détendrait l'atmosphère, bon d'accord comme idée c'est nul, mais elle était totalement vidée d'inspiration . Soit, elle se trouvait à présent devant la porte, un vin & deux verres à la main, elle poussa la poignée & entra .

    Camron était assis sur son lit, avec de nouveau vetêments, entrain de s'essuyer les cheveux avec une serviette . Aucun doute, il avait profité de son absence pour se doucher, étant donné qu'ils n'avait rien à faire . C'était tout lui, un maniac de la toilette . Elle s'approcha de lui avec un sourire & tendit un des verres & puis la bouteille tant qu'elle y été, ça n'était pas son genre de servir . S'asseyant prêt de lui, elle prit la serviette qu'il avait posé à coté & la passa dans ses cheveux . Elle avait ses mèches blondes, assez longues pour un homme, entre ses doigts & ça lui rappellait des souvenirs, elle était derrière lui, à genoux sur le lit & lui assis se laissant faire, en servant le vin . Finalement, sa soirée avec son copain, elle allait l'avoir . & pas n'importe quelle soirée, elle sentit qu'elle allait être mémorable . Même si la lumière était très forte, le silence glacial & le décor pas très rassurant, une bouffée de chaleur s'était emparé d'elle, elle se sentait si bien .

      « Tu sais, ça me rapelle la première fois que je t'ai vu, à ton école, t'avais les cheveux comme ça ... en bataille ... »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Sam 2 Aoû - 21:40

    Camron était là, assit, à attendre tranquillement que Carolyn vienne et qu’ils puissent passer le reste de la soirée ensemble, comme elle lui avait gentiment promis avant qui ne se quitte, priant par la même occasion que rien de grave ne se passe avec Robin, on ne savait qu’il fasse une crise d’on-ne-sait-quoi soudainement, mais si ça avait été le cas, il supposait que d’une manière ou d’une autre il serait prévenu, et qu’elle lui aurait peut-être même demander de l’aider, bien qu’elle devait être habituée a voir des personnes tellement bourrées qu’elles ne savaient plus tenir sur leurs jambes et de s’en occuper, en admettant qu’elle ne soit pas dans le même état. Après tout les fêtes étaient fréquentes à Hollywood et le jeune homme rigolerait bien si on lui disait que Carolyn n’avait jamais mit les pieds dans se genre d’endroit où la fête et l’alcool sont les maitres-mots… Quoi qu’il arrive, il lui faisait confiance, et savait qu’elle allait bientôt pointer le bout de son nez dans la chambre d’un moment à l’autre.

    Alors qu’il était en train de s’essuyer les cheveux, se rendant compte par la même occasion qu’il se sentait bien mieux maintenant qu’il était tout propre que quand il sentait l’alcool à plus de trois kilomètre à la ronde, Carolyn ouvrit la porte une bouteille de vin ainsi que deux verres. A cette scène, il ne pouvait s’empêcher de sourire, non seulement parce qu’elle avait réussit à se débarrasser de Robin mis aussi parce qu’elle l’avait réellement prit aux mots quand il lui avait dit qu’il voulait fête leurs retrouvailles d’une quelconque manière, et il fallait avouer, qu’il ne s’attendait vraiment pas à la voir débarquer avec du vin. Où l’avait-elle trouvé, il n’en savait rien, de toute façon peut importe la réponse, plus rien ne pouvait l’étonner, même si elle lui disait que la bouteille était miraculeusement apparue devant elle, il l’aurait crue. Espérons seulement qu’il n’ait pas tourné au vinaigre, vu toute l’humidité qu’il pouvait y avoir dans certaine pièce. Il prit doucement la bouteille de se qui devait surement être un très bon vin et posa toute son attention sur l’étiquette qui annonçait qu’il avait été mit en bouteille la même année que sa naissance et tout le monde savait qu’un vin bonifie avec le temps.

    Il l’ouvrit avec la plus grande des délicatesses avant d’en verser un fond dans son verre, histoire de le goûter avant d’en servir à la belle demoiselle qui commençait à jouer avec ses cheveux, même si en temps normal, il détestait que quelqu’un y touche, c’est peut-être pour ça qu’il n’aimait pas vraiment se retrouver dans la même pièce qu’un coiffeur. Carolyn était la seule personne qui pouvait le faire sans que ça ne le dérange, ça l’amusait presque, mais là n’était pas la question. Retournons maintenant à notre vin qui avait l’aire toujours buvable après avoir passer une vingtaine d’année dans les caves du château. C’était le moment approprier pour mettre en route son mini talent d’œnologue. Les vins, et surtout les meilleurs et les plus chers, ça le connaissait, faut avouer qu’il pouvait se le permettre, être un avocat riche et en plus de l’être sans arnaquer les autres, c’était quelque chose dont il était assez fière, d’autant plus qu’il était rare de croiser se genre d’homme de loi de nos jours.

      « Excellent vin… T’es tombée dessus par hasard, ou tu as longuement réfléchit lequel choisir ? »

    Pas qu’il voulait sous entendre qu’elle n’y connaissait rien, mais tout de même moins que le jeune homme qui avait l’occasion de boire d’excellent vin à quasi toute les réunions d’affaires auxquelles il avait eu la « chance » de participer, c'est-à-dire, pour être plus concrets, tout les deux ou trois jours. Du moins, ça c’était avant d’avoir la merveilleuse idée de vouloir prendre des vacances en Ecosse et d’atterrir dans un château qui n’avait décidément pas vraiment envie de les laisser s’en aller, même si cette dernière partie n’était pas vraiment prévue au programme à la base, mais malgré se petit incident, il pouvait dire qu’à cet instant il se sentait heureux comme il ne l’avait pas été depuis longtemps. Avoir celle qu’il aimait, bien plus que n’importe quoi ou n’importe qui et même de sa propre vie, à ses côtés même après se qu’ils venaient de vire était la seule chose qu’il pouvait espérer.

    Il remplit les deux verres avant d’en tendre un à Carolyn qui était en train de lui rappeler qu’il était coiffé de la même façon le jour où ils se sont rencontrés. Il fut soudainement plonger dans ses souvenirs, comme ça lui arrivait assez souvent depuis qu’ils s’étaient tous retrouver enfermés ici et repensait à la journée porte ouvert qu’avait organisé son école il y a maintenant un peu plus de deux ans alors qu’il expliquait les différentes matières que l’ont pouvait étudier dans le droit avec une passion déconcertante. C’était là, qu’il avait vu pour la première fois de sa vie celle dont il était fou amoureux maintenant, accompagnée par sa mère qui semblait plus emballée à l’idée d’être à Londres que sa fille qui n’était pas vraiment intéressée par les études de droit

      « J’avais vraiment la même tête que ça ? Je devais vraiment ressembler à rien, à mon avis ce n’est pas à se moment là que t’as craqué sur moi ! »


_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Sam 2 Aoû - 23:50

    On pouvait dire que c'était une jolie scène . Enfin, si on avait ajouté au décor, un bouquet de roses dans un vase sur un table allumée aux chandelles, si on avait mis de la musique d'ambiance, si l'on avait tiré les rideaux pour laisser voir le clair de lune & si possible un peu plus de classe dans les vêtements des deux tourtereaux . Seulement voilà, tout ce qui était joli dans cette scène, c'était une jeune femme, qui câlinait son petit copain, qui lui buvait son vin tranquillement & pépère . A vrai dire, le couple avait eu leur dose de scènes romantiques, Carolyn avait eu le droit à des tas de "jolies scènes", en croisière ensemble sur son yatch pour fêter l'emménagement de la brunette chez Camron, dans les restaurants chics de Londres mangeant du "la-pin", ou simplement (bon c'est pas le cas de le dire) chez lui . Oui Camron Jonhson était un homme qui savait faire ce qu'il fallait pour plaire aux femmes, en plus d'être riche & beau, il était très romantique & séducteur . Bon des fois, ça agaçait Caro, & lui donnait des envies de meurtres, surtout quand les filles se retournent sur lui dans la rue & qu'il prend un air modeste ... Mais il restait un gentleman . & cette caractéristique se confirma encore plus le jour où il la demanda en mariage, un jour de pleine lune, sur l'herbe humide dans le parc du château . Camrolyn, c'était tout une histoire .

    Pendant que Carolyn tripotait toujours ses cheveux, en général il n'acceptait pas qu'on touche à sa tignasse mais les mains douces de Carolyn échappait à cette règle, Camron examinait l'étiquette de la bouteille de vin, tel un vrai spécialiste . Cela décrocha un sourire à miss Woods, au fond elle avait vraiment de la chance, énormément même . Il était quelqu'un de très cultivé, il avait fait de longues études, avait un brillant avenir devant lui, avait beaucoup d'expériences, dans le domaine aussi bien du vin que du vécu, ajoutez à ça qu'il était beau, attentionné & adorable ... * Comment t'as pu le tromper, espèce de conne ? * . C'est à ce moment qu'elle se rendit réellement compte que c'était lui, l'homme de sa vie . Mais elle ne put s'empêcher de froncer les sourcils en se rappelant que c'était une femme qui se lassait rapidement & qui aimer la diversité . Combien de temps allait-elle encore changer de copain comme de chaussettes ? Elle n'avait que 2o ans, mais elle pouvait voir son avenir dans les bras de cet homme . Alors, elle croisait les doigts pour que leur relation soit exclusive & ce pour toujours .


      « Excellent vin… T’es tombée dessus par hasard, ou tu as longuement réfléchit lequel choisir ? »

      « Eh bien, tout d'abord, elle prit un ton de spécialiste tout à fait sur d'elle, j'ai classé les différents vin par dâte, ensuite j'ai choisi les français, & puis pour finir j'ai ... Bon okay, j'ai pris la première bouteille . »



    Elle rigola de bon cœur, les vins n'étaient pas son point fort, mais elle savait au moins que les vins vieux & français étaient délicieux . Mais elle savait jouer la comédie & ça Camron le savait, c'est pour ça que lorsqu'il lui jeta un regard en coin, pendant qu'elle prenait le verre qui lui tendait, elle fut forcée de se rendre . Elle s'assit près de lui sur le lit & plia ses jambes en tailleur, elle porta le verre à ses lèvres, fixant malicieusement le blond . Après avoir tout les deux bu, un silence s'installa jusqu'à ce que Camron demande quand elle avait craqué sur lui . Dans la tête de Carolyn, plusieurs événements défilèrent, tous plus géniaux les uns que les autres mais elle en arriva à dire ...


      « Tu ressemblais à Camron Jonhson, l'homme que j'aime . Mais si tu veux tout savoir, j'ai craqué sur toi le jour où ... bon okay j'en ai mis du temps, mais c'est le jour où t'es venu me chercher en mustang, au bord d'un trottoir en pleine nuit, tu sais le jour où je suis partie de chez moi . Tu m'a dit que " j'avais une autre famille maintenant ... »



    En disant cela, elle s'était approché de lui & passait encore sa main dans ses cheveux . Camron devait se demander comment elle était passé à de tels extrêmes . Il y a deux jours, elle ne le calculait même plus & la voilà aujourd'hui, la plus amoureuse du monde . Mais elle se souvenait cette nuit, & même si ce moment n'avait pas été très romantique, arrosée de champagne, ou caressée par du jazz, c'était surement le plus beau moment qu'elle avait passé avec Camron . Caro se serra contre lui & le tira pour qu'il recule sur le lit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 1:02

    Camron se laissait entièrement faire au tripotage de Carolyn faisait dans ses cheveux, c’est qu’il y prendrait presque goût mais il n’en demanderait pas tout les jours, c’est certain, mais c’est dans se genre de moment qu’il se rend compte à quel point il tient à elle et que c’est avec elle qu’il voulait passer le restant de ses jours et même si sa demande en mariage n’avait été un succès, il préférait ne pas y penser, il ne voulait pas la presser dans se genre de chose, dans un sens elle avait raison, ils avaient encore le temps, et ce n’est pas parce qu’ils sont mariés ou bien fiancée que l’amour qu’ils portent l’un pour l’autre sera différent bien qu’il espérait toujours au fond de lui qu’elle lui dise qu’elle veut être sa femme, il supposait que s’était quelque chose qui viendrait avec le temps. Il but un petite gorgée du vin, appréciant toute les saveurs qu’il pouvait offrir alors que la jeune femme prenait un air sure d’elle avant de lui dire comment elle avait trouvé cette merveilleux bouteille, mais il savait qu’elle jouait la comédie, il la connaissait assez bien pour s’en rendre compte, c’était surement pour ça qu’elle lui avoua rapidement qu’elle avait prise la première bouteille qui passait sous sa main, se qui ne l’étonnait pas vraiment.

      « Le hasard fait bien les choses en tout cas, c’est un très bon vin pour se qu’on est en train de fêter »

    C’est vrai qu’ils avaient passé leur soirée à boire de l’alcool, du moins c’était le cas pour notre jeune avocat, mais on ne pouvait pas dire que se vin était là pour l’aider à oublier ses problèmes et à le faire sombrer dans l’alcoolisme, il manquerait plus que ça, et puis pour arriver à être défoncer, il fallait vraiment le vouloir. Depuis qu’il travaillait, et même bien avant quand il étudiait encore le droit, il avait appris à savoir apprécier le vin pour toute ses saveurs, bref le genre de trucs que seul des abonnés à « œnologie magazine » pouvait comprendre, même s’il ne l’était pas. Entendre Carolyn rire de bon cœur faisait partie des nombreuses choses qui le rendaient heureux et souriant quand il était en sa compagnie, et la savoir heureuse encore plus et si on lui disait qu’elle ne l’était pas en se moment avec lui il n’y croirait pas, si ce n’était pas le cas, elle ne serait pas ici si jamais ça n’avait pas été le cas, et les deux semaines qui venaient de se passées se seraient allongée en trois ou quatre, voir le restant de leur existant, mais merci dieu, Camron pouvait enfin classer se souvenir avec ceux dont il n’avait pas envie de se rappeler.

    Il avait le regard plongé dans les yeux de sa dulcinée avant qu’elle ne lui dise que le jour où elle avait vraiment craqué sur lui était le jour où il avait débarqué chez elle en pleine lui avec sa belle voiture, enfin une de ses voitures parmi tant d’autre… Non en faite ce n’est pas vrai, il l’en avait pas tant que ça

      « Haaan en fait y’a que ma mustang que tu aimes chez moi… Je te comprends, je l’aime aussi beaucoup cette voiture, j’ai l’art t’attirer toutes les filles avec celle là, je dois avouer qu’elle m’est bien utile »

    Bien sur, il savait que se n’était pas pour ça qu’elle l’aimait, il ne manquerait plus que ça, ça serait dommage, surtout le jour où il décidera de s’en séparer pour en acheter une autre. Elle ajouta assez rapidement que se soir là il lui avait dit que maintenant elle avait une autre famille, il se souvenait parfaitement bien se cette nuit la, comme il se souvenait de beaucoup de chose concernant la jeune femme, ça pouvait en même devenir flippant par moment. Un moment qui restera graver dans sa mémoire certainement et pas pour les bizarrerie que la soirée sur bateau leur avait offert. Il venait à peine de déposer son verre sur la table de chevet qu'il y avait à côté de son lit qu'il se laissa tirer par la jeune femme plus vers le milieu du lit avant de la prendre dans ses bras… Tout en l'embrassant amoureusement, il s'allongea sur son matelat avant de se souvenir de la chute qu'elle avait fait quand ils avaient enfin retrouver Robin

      « Tu t'es pas trop fait mal tout à l'heure après ton vol plané ?»

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 3:42



      « Le hasard fait bien les choses en tout cas, c’est un très bon vin pour se qu’on est en train de fêter »


    Carolyn se sentait comme déconnectée . Si présente & en même temps si loin, elle était près de Camron, serrée contre lui, sa tête contre son épaule, un verre de vin à la main, mais aussi loin dans ses pensées . Tellement qu'à sa réplique elle ne répondit que par un sourire modeste . Elle avait l'impression d'avoir vécu tellement de choses avec Camron, qu'elle trouvait ça bizarre . Rares étaient les fois, où Carolyn s'était totalement concentré sur un seul homme, pour ne pas dire aucune . D'ailleurs ces deux années, étaient passées sans qu'elle puisse se rendre vraiment compte qu'un vrai couple s'était formé . & ce n'est que lorsqu'il la demanda en mariage qu'elle eut un tilt . On disait que la tranche d'âge pour se marier était la vingtaine, mais si elle prenait exemple sur sa mère, qui allait se remarier avec un certain Antwon, elle n'était pas prête de se marier . Mais c'est vrai qu'il n'y a qu'une seule âme-soeur & que tout le monde était persuadé que si on la laissait passé, on ne trouvera jamais l'équilibre de sa vie . Etait-ce vrai ? Etait-ce Camron son âme-soeur ? Pendant que Camron la serrait contre elle, un tas de choses bouillonnaient dans sa tête . Leur couple avait surmonté tant de choses, & s'aimait toujours, ce soir en était la preuve . & même si elle l'avait trompé avec Oliver & que ils avaient passé 2 semaines d'ignorance totale, ils étaient toujours là, l'un contre l'autre, ensemble & amoureux . & l'amour n'avait pas de convenances & ne tenait pas compte des antécédents des coeurs .

      « Haaan en fait y’a que ma mustang que tu aimes chez moi… Je te comprends, je l’aime aussi beaucoup cette voiture, j’ai l’art t’attirer toutes les filles avec celle là, je dois avouer qu’elle m’est bien utile »


    Elle sourit inconsciemment . Puis elle replongea dans ses pensées, il allait surement se douter qu'elle avait un air absente, mais c'était plus fort qu'elle, elle avait à réfléchir . Et puis, lorsqu'elle lui remémora le moment le plus fort qu'elle avait vécu avec lui, il sembla désintéressé . Comme si, ça n'avait pas tellement d'importance, alors que cela en avait énormément pour elle . Elle le regarda bizarrement, y avait-il un quelconque problème ? Carolyn n'en voyait aucun . Sauf le fait qu'il en ai rien à foutre qu'elle lui dise qu'elle était folle de lui depuis un certain jour ... Puis elle pensa à Oliver, depuis leur dispute au bal, les ex-amants ne s'étaient pas retrouvé seul, même pas une fois, c'était une chance, il y avait toujours quelqu'un pour accompagner l'un des deux . & ce soir, elle ne l'avait pas vu . Savait-il pour Camron ? D'une manière ou d'une autre, elle allait devoir mettre les choses au clair avec lui, après tout, c'était Camron & pas un autre, alors pourquoi tourner autour du pot ?

    L'entrainant près d'elle, elle retourna sur terre . Où plutôt sur le lit, il posa son verre ainsi que celui de Carolyn sur la table de chevet, pendant que Carolyn s'allongea & se prêta à se long baiser de Camron . Il avait les cheveux en bataille, & Carolyn adorait passer sa main sur sa tignasse en l'air . Mais elle ne réussit pas à faire taire cette voix dans sa tête * Tu devrais tout lui dire * . Tout lui dire, elle y avait songé un jour, le jour de la fête, elle était tellement énervée contre Oliver qu'elle était prête à tout . & sincèrement voir Oliver se faire emplâtré dans un mur par Camron était une bonne vengeance . Mais July n'était pas du même avis, elle lui conseilla d'attendre . Elle avait attendu, aujourd'hui elle était dans ses bras, plus folle de lui que jamais, mais ce secret restait une boule dans sa gorge, un poids sur sa conscience . Tout lui dire pourrait tout gâcher ...


      « Tu t'es pas trop fait mal tout à l'heure après ton vol plané ? »

      « Oh j'ai complétement oublié ! »



    Camron la sortit de ses mauvais songes . Il se tenait au dessus d'elle, & devait surement se demander ce qui prenait à Carolyn de ne pas être avec lui mentalement . Sa côte blessée, elle l'avait totalement oubliée, elle n'avait même pas jeté un coup d'œil . Elle était tombée, s'était relevé & ni vu ni connu . Elle souleva un peu son pull sur sa côte droite . Aucune égratignures, mais un petit Hématome s'était formé, elle regarda Camron . Puis appuya de son index dessus, la forte douleur des bleus lui arracha une grimace .Elle n'aimait pas avoir des blessures sur le corps, ça pouvait compromettre un rôle au cinéma . Mais bon, elle n'était pas partie pour jouer dans un film alors ... En voyant Camron se pencher sur sa cote, elle marmonna un bref "c'est rien " . Mais, Camron était quelqu'un de très très attentionné & qui n'aimait pas que les autres soit blessé, alors sa petite amie ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 4:41

    Camron continuait de regarder Carolyn qui soudainement avait l’aire plus qu’absente, pourquoi ? Ca il n’en savait rien, s’inquiétait-elle pour l’état de Robin ? Non surement pas, c’est vrai si elle avait quitté sa chambre pour le rejoindre c’est que tout se passait bien dans le meilleur des mondes, enfin façon de parler mais la savoir d’une seconde à l’autre totalement à l’ouest ne lui plaisait pas vraiment, et si elle était en train de se dire qu’elle avait fait le mauvais choix, qu’elle n’aurait jamais du faire le premier pas et qu’elle aurait préféré ne plus jamais avoir de contact avec lui, de continuer sur la même lancée que leur dispute était partie, bien que quand il y repense, il ne sait pas exactement qu’est ce qui avait démarré la querelle entre les deux amoureux. Après deux semaines de séparation, la voir toute « flapi » comme disait son grand père, lui faisait mal pour la simple et bonne raison qu’il avait l’impression que c’était de sa faute, si elle n’était pas aussi heureusement que Camron le croyait il n’y a pas si longtemps que ça ?

    Le maitre-mot de leurs retrouvailles allait il être « discussion », c’est vrai que dans un couple il fallait savoir tout se dire, surtout après se qu’ils venaient de traverser et même s’il voulait que cette soirée soit mémorable d’une manière ou d’une autres, tant que c’était dans le positif, si l’envie de Carolyn était de parler, de lui dire tout se qu’elle ressentait, il était prêt à l’écouté, comme d’habitude, il voulait qu’elle sache qu’il serait toujours là pour elle, peut importe se qui n’allait pas, tout en gardant à l’espoir qu’elle n’avait rien de grave à lui annoncer. Vous devez avouer qu’elle devienne d’une seconde à l’autre silencieuse et pensive ne répondant que par de simple sourire quelque peu absent, pouvait faire stresser beaucoup de monde surtout qu’il y a à peine deux secondes avant elle riait. Il essayait de trouver une solution pour qu'elle soit un peu moins absente, mais il n'avait pas vraiment envie de faire quoi que se soit qui pourrait l'enervée

    Il devait l’avoir sortie de ses pensées quand il lui demanda si elle ne c’était pas faite trop mal, heureusement qu’il avait eu l’idée de lui poser la question parce qu’imaginer si elle s’était endormie à force de trop penser ? C’est certain Camron l’aurait encore plus mal pris, mais il aurait tout de même essayé de mettre ça sur le faite qu’ils venaient tous de passer une soirée chargée en émotion, si bien sur s’emmerder et se saouler pour oublier qu’on est malheur peut être qualifié d’émotion. Il la regarda aussi silencieux qu’elle, soulever le pull qu’elle avait pour aller foutre son doigt là où elle était blesser. Encore une chose qui ne plaisait pas au jeune homme, c’est qu’elle soit blessée, de n’importe où, petite ou grosse coupure, mais il fallait admettre qu’il ne savait pas s’il devait rire à la grimasse que Carolyn venait de tirée, c’est vrai, pourquoi les gens avaient-ils tendance à appuyer pour se faire encore plus mal, c’était pas très intelligent, fallait l’avouer ! Mais il ne fallait mieux pas que Camron se mette à réfléchir au pourquoi du comment, il risquerait de se perdre dans ses pensée lui aussi

      « Appuie pas, sinon tu vas avoir encore plus mal »

    Remarque débile j’avoue, mais appuyer dessus n’était pas très futé non plus. Il regardait l’hématome de la jeune femme tout en sachant très bien qu’il ne pourrait malheureusement rien y faire, peut-être remonter dans le temps et l’empêcher de trébucher sur Robin, mais c’était plus qu’impossible, même dans un endroit comme celui-ci… A moins que … Vous croyez que les bisous magique ça marche aussi sur les bleus ? Si c’était le cas, Camron se proposait volontiers pour couvrir son corps de baiser... Et bien qu'il savait que cela ne changerait rien, il ne put s'empêcher d'embrasser le ventre de la jeune femme, bah quoi vous croyez quand même pas qu'il allait l'embrasser là ou il y avait son bleu et risquer de lui faire encore plus mal ? Après avoir longuement regardé sa cote, il remarqua que Carolyn était malheureusement toujours aussi silencieuse.

      « Ca n’a pas l’aire d’aller ! Qu’est ce qui ne va pas ? Tu sais bien que tu peux tout me raconter, j’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ces 30 dernières secondes ? »

    Et avec de la chance il pourrait l’aider, après tout, parler, ça aidait souvent les autres à se sentir mieux, prions que se soit le cas pour la jeune femme, et qu’elle ne soit pas dans cet état de sa faute


Spoiler:
 

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 5:28


    D'accord c'était vraiment pas le moment approprié pour laisser son esprit vagabonder ailleurs . En tant normal, & en étant quelqu'un de normal, on faisait ce genre de choses allongé dans son lit, entre minuit & quatre heures du matin . Or voilà; Carolyn était loin d'être une personne classée dans le groupe normal & menant une vie normale . C'était ainsi, elle avait toujours été spéciale, au collège elle préférait disséquer les grenouilles que d'écrire des poèmes, au lycée elle préférait arriver en retard en cours qu'en avance & ce soir, elle préférait penser aux conneries passées au lieu de faire des mamours à son homme . Enfin préférer est un grand mot, elle ne contrôlait pas ses pensées, mais c'est vrai qu'elle se laissait aller . Peut être parce qu'elle se sentait suffisamment à l'aise pour se croire chez elle, sur les lèvres de Camron, elle ferma les yeux & pria pour ne plus penser à rien . En essayant de faire le vide, mais la petite voix persistait : * Pouf, tu l'a trompé ! *

    Ca y est; Camron avait compris qu'elle n'était pas avec lui, dans son lit . A vrai dire c'était facile à deviner, miss Woods n'était pas le genre de femme qui prend son temps, qui le perd plutôt à papoter ou autre . C'était le genre à ne pas discuter & passer directement à l'action . Camron y était habituée, c'était même peut être ce qui lui plaisait en elle, son côté fougueuse . Quelques fois elle s'était même amusée, à lui sauter dessus en présence de ses collègues "importants", oui ça l'éclatait de jouer les poufs, ou encore de débarquer n'importe quand dans son bureau, de fermer les rideaux & hop . Quoi, c'est légitime ils sont en couple depuis 2 ans, donc fastoche ce soir, de comprendre qu'elle avait la tête ailleurs . Amoureuse ? oui, mais ça n'était pas la raison . Elle était tellement ailleurs qu'elle en avait oublié sa chute sur le poteau Robin ... Relevant son pull sur sa peau claire, elle ne fut pas surprise de l'hématome . Mais elle s'en fichait, les douleurs physiques ne l'atteignaient pas plus que ça, c'était plus les crampes & les maux de têtes elle . Camron, lui déposa un bisou magique sur le ventre, elle aimait sentir ses lèves sur sa peau ç'aurait pu lui donner les frissons, si son pull n'était pas si épais & chaud .

      « Ca n’a pas l’aire d’aller ! Qu’est ce qui ne va pas ? Tu sais bien que tu peux tout me raconter, j’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ces 30 dernières secondes ? »

      « Non, non, non ... je t'assure . Seulement, elle se résolut à nier, tout ça m'avait manqué . »


    Pour marquer la fin de ces longs songes, elle enleva son pull alors que Camron lui déposait un autre bisou . Elle se releva un peu, sur les coudes & captura les lèvres de son beau blond dans un baiser long & romantique, un baiser comme elle n'en donnait rarement . Manque de bol, elle s'était appuyée sur sa côte & une douleur vive s'éleva de sa taille, mais elle n'y prêta pas plus attention, en soutif, elle passa un nouvelle fois la main dans les cheveux de Camron . Il était beau quand il était inquiet, mais elle le préferait fougeux, comme elle, là il était pas seulement beau, il était canon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 6:42

    Allait-il vraiment la croire quand elle lui disait que sa courte absence pour se rendre dans ses pensées était due au faite qu’être tout les deux l’avait manqué ? C’était une question qui méritait longuement étudiée, peut-être cherchait-elle à lui caché quelque chose dont elle n’était pas prête à avouer, et il était décidé de faire comme si de rien n’était, il n’y avait pas si longtemps que ça conseillé à la fiancée d’un de ses amis de laisser du temps à son futur mari, il n’y avait pas de raison pour qu’il ne s’applique pas lui non plus, tant que se qu’elle lui cachait n’était pas la même chose que Rivers qu’à Zoey, mais ça il ne pensait pas, du moins, il ne préférerait pas y penser, il ne voulait même pas que ça lui effleure l’esprit, l’imaginer dans les bras de quelqu’un d’autre que lui ? Et puis quoi encore ? Vous voulez sa mort ? Il l’aimait et savoir que cela n’est pas réciproque au point d’aller voir ailleurs plutôt que de simplement rompre serait la pire des choses qui pourrait arriver pour notre jeune homme. Il n’osait d’ailleurs pas penser dans quel état se trouvait Zoey en se moment, surement parce qu’il était beaucoup plus plongé sur ses retrouvailles avec Carolyn qu’il n’y pensait pas du tout, mais si il était dans le même cas, un boulait de 5 kilo attacher à ses pieds avant de plonger dans la rivière lui suffirait, ou encore en corde assez solide, mais il n’était pas question d’idée de petit suisse (petit suisse idée), il avait enfin retrouver le bonheur qu’il croyait avoir perdu à tout jamais

      « A moi aussi ça m’a manqué mais… Oublies les deux semaines passées, tout s’est arrangé, c’est fini… Je te promet que c’est le genre de truc que je ne laisserait plus jamais se produire »

    Et il était sincère, il n’avait vraiment plus envie de vivre loin de celle qu’il aimait, plutôt l’abattre maintenant, ça le ferait moins souffrir, il se promettait aussi à lui-même d’arranger quelque soit les petits problèmes qu’ils pourraient avoir dans le futur directement au lieu de laisser les choses s’envenimer comme il avait la débilité de le faire ses derniers temps. Alors qu’il continuait des déposer des bisous sur le ventre de Carolyn tout en remontant doucement, elle prit le dessus en enlever le pull qu’elle portait avant de l’attirer vers elle pour l’embrasser, le genre de baisers qui ont l’art et la manière de rendre dingue Camron et y mettre fin ne fut pas une chose vraiment facile. Il réussit difficilement à quitter les lèvres de l’élue de son cœur pour se redresser quelques secondes pour enlever le t-shirt qu’il avait enfilé il y a peine une heure avant de recouvrir Caro de baiser, la chaleur de son corps et la douceur de ses lèvres faisaient partie des nombreuses choses qui l’avaient manquer, mais s’il fallait se mettre à dresser une liste, ça prendrait des heures, ça serait long et totalement inutile, alors autant le résumé en disant que absolument tout chez elle lui avait manqué, du bout de son petit orteil, au cheveux rebelle, mais n’aller par croire qu’il n’y avait que son corps qui lui avait manquer, il n’était pas se genre de mec, du mois, pas à sa connaissance.

    Il laissa une nouvelle fois Carolyn glisser ses mains dans sa tignasse pas coiffer, et se n’est pas ça qui l’aidera à retrouver sa coiffure d’origine, de toute façon, il ne cherchait pas vraiment a avoir la coupe qu’il avait l’habitude d’avoir, là n’était pas ses priorités pour le moment. Il quitta une nouvelle fois ses lèvres pour descendre doucement dans son cou qu’il embrassait toujours avec autant de plaisir, laissant ses se balader sur le corps de Carolyn, n’oubliant pas totalement le coup qu’elle avait reçut dans les cotes tout à l’heure, avant de dégrapher son soutiens gorge qui alla rejoindre rapidement le t-shirt de Camron.

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 17:18


    Même si Camron avait remarqué qu'elle n'était pas très concentrée sur lui, contrairement à d'habitude; il n'avait aucune chance de deviner ce à quoi elle pensait . Non pour ça il aurait fallu qu'il puisse entrer dans ses pensées ou que ... A ce moment, elle eu la sensation de se recevoir une boule de bowling en plein ventre . & Si Oliver l'avait dit à Alexia & que c'était de ça qu'ils parlaient tout les deux au mini bar ? Décidément cette Alexia voulait vraiment voir son nom dans le cimetière du château . Mais en y réfléchissant bien, le scénario était impossible, si Camron savait qu'elle l'avait trompé, il ne serait pas comme ça avec elle ... Enfin, elle aurait espéré qu'il la pardonne rapidement . C'était à vérifier ça, enfin si un jour elle parvenait à tout lui avouer . C'était une femme qui aimait prendre des risques, mais ce genre de risques ... elle préférait éviter . Quoi, quelques fois la devise : il faut toujours dire la vérité, ne s'applique pas . Il ne faut pas la dire, quand elle fait du mal aux autres . A vrai dire, elle hésitait c'était trop flou pour elle ...

      « A moi aussi ça m’a manqué mais… Oublies les deux semaines passées, tout s’est arrangé, c’est fini… Je te promet que c’est le genre de truc que je ne laisserait plus jamais se produire »

      « Comment j'ai fais pour avoir tant de chance ? »


    C'est vrai de la chance, elle en avait énormément . Très souvent, elle avait répliqué que la chance n'était pas, & que c'était seulement le travail & le talent qui comptait . Mais aujourd'hui, c'était différent, elle était amoureuse . & elle avait eu une chance folle de trouver un homme aussi parfait . Habituellement, les beau gosses sont cons, de vrai sal** ; mais Camron était un homme complet . & quand il lui dit qu'il ne laissera plus jamais une dispute s'immiscer entre eux, elle se sentit rassurée . Il y avait un pouvoir dans ses mots, quelque chose qui la mettait en confiance . Alors de la chance, oui, elle en avait . Après tout, elle n'était qu'une jeune femme, de quatre ans plus jeune que lui, encore étudiante & a part son compte en banque, elle n'avait rien d'aussi attirant que lui, enfin sauf être canon . Rendez vous compte, Carolyn Woods en train de se sous-estimer, face à une personne ... aucun doute, si c'est pas de l'amour ça .

    Elle lutta contre ses pensées & regarda Camron pendant un long moment . Il n'était pas question de le perdre, & même si elle devait se résigner à mentir . Carolyn aurait bien pu lui sauter dessus, comme elle le faisait d'habitude, avec adrénaline, mais ce soir était spécial . Le contexte était trop calme, posé & romantique pour se la jouer tigresse . Alors s'embrassant toujours les deux tourteraux se déshabillèrent petit à petit, Carolyn desserra la ceinture de Camron & tendit la main, à taton sur le mur à la recherche de l'interrupteur de lumière . Elle appuya dessus & fut heureuse de constater que une lumière faible, venant de dehors subsistait dans la pièce . Cette fois l'ambiance était parfaite, il ne manquait plus que de l'encens pour qu'on se croie dans un film à l'eau de rose . Carolyn était toujours en short, juste en short d'ailleurs, elle se redressa de façon à ce qu'elle puisse enjamber Camron . Tout ça lui rappelait le bon vieux temps, où il n'y avait pas de mensonge, qu'ils vivaient simplement, qu'ils faisaient ce qu'ils voulaient, ce que leurs têtes ou leurs corps leur suggéraient . Mais aujourd'hui Carolyn avait l'impression de jouer double jeu . Puis soudainement, elle pensa à quelque chose; alors qu'elle l'embrassait sur le torse, elle se releva & dit soudainement mais pas de manière choquante, après tout c'est elle l'actrice .

      « J'ai appris pour ton ami Rivers ... Il a trompé Zoey hein ? Le pauvre, il doit être effondré . »


    C'était un peu comique dans le sens, où s'était Zoey qui était effondrée, qui venait de se faire briser le cœur par son fiancé . Mais Carolyn pouvait tout à fait comprendre le sentiment de Rivers . Il avait déconné une soirée, s'était trop saoulé & avait fini au lit avec une autre femme . Ils étaient si jeunes, la modération n'était pas coutume chez eux . Alors, maintenant que Zoey ne lui parlait plus, il devait se sentir honteux & coupable ... Carolyn en mourrait si Camron venait à ne plus vouloir d'elle . Surtout après cette nuit .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 18:44

    De la chance ? Peut-être, c’est vrai que quand on y réfléchissait, la jeune femme avait tout pour elle, mais en se qui concernait le faite qu’elle avait « la chance d’avoir Camron », lui il avait plutôt tendance à penser que c’était lui qui avait de la chance de l’avoir à ses côtés, mais ça se passait souvent comme ça dans les couples, tout les deux se disait avoir de la chance d’avoir l’autre. Il ne niait pas le fait qu’il avait hésité sur les sentiments qu’elle lui portait ses derniers jours et cette hésitation avait malheureusement commencé le jour où elle avait refusé de devenir sa fiancée, malgré qu’elle lui avait dit qu’elle l’aimait et qu’ils n’avaient pas besoin d’une bague où d’une quelconque cérémonie officielle pour s’aimer, mais maintenant il savait qu’il avait eu tord de se dire qu’elle ne l’aimait pas et qu’elle n’était pas avec lui que pour son argent, mais sur se dernier point, il n’avait jamais douté sachant très bien qu’elle n’avait aucun problème à se niveau la.

      « De la chance ? C’est plutôt moi qui en aie d’être avec toi. Dieu seul sait dans quel état je serais à l’heure qui l’est si tu n’étais pas venue me parler dans le bateau »

    Cette scène l’avait autant rempli de bonheur que de peine, voir Carolyn pleurer, se n’était pas quelque chose qui arrivait tout les jours, et heureusement car il détestait la voir dans cette état et priait pour que plus jamais ça n’arrive. Il était étrange de l’entendre promettre que plus jamais il laisserait les choses s’aggraver comme elles l’avaient été alors qu’il n’avait pas voulu faire le premier pas vers la réconciliation tout à l’heure, mais il avait ses raisons, et il ne faut tout simplement par chercher à comprendre un homme blessé et désespérer, surtout qu’à tout ça c’était ajouter la peur de se faire remballer comme pas possible en l’entendant dire qu’elle ne voulait plus être avec lui. Mais maintenant, il n’y avait plus aucune raison qu’ils soient à nouveau loin de l’autre, du moins pas à sa connaissance. En plus de ça, ils avaient eu la chance d’être enfermé tout les deux dans ce château, imaginer l’horreur s’ils avaient été séparé à cause de ça ? Mais il fallait admettre que si ça avait été le cas, Camron aurait mit une semaine pas plus, le temps de vraiment se rendre compte qu’il était vraiment enfermé, pour démolir chaque pièce du château et sortir, en admettant que cela aurait pu être possible… Il fallait qu’il pense à remercier Robin d’avoir embarqué Caro dans cette galère, même s’ils seraient bien mieux chez eux. Et aussi d’avoir bu au point de ne pas pouvoir dormir dans sa propre chambre, se qui lui laissait l’occasion d’être seul avec sa chérie l’espace d’une nuit.

    Ne pensant plus à rien, il se laissait guider par les caresses et les baisers de la jeune femme, il était heureux que tout c’était arranger et faire comme si rien ne s’était passé avait semblé être la meilleur solution, parce qu’il avouait avoir longuement hésité sur se qu’il allait bien faire, heureusement que Carolyn avait la merveilleuse idée de tombé sur un excellent vin. Alors qu’il avait glissé ses mains vers le bas de son ventre pour enlever le short qu’elle portait, elle mit soudainement fin à leur partie de carte pour lui parler de se qu’elle avait appris le soir même sur Rivers et Zoey. Pourquoi pensait-elle soudainement à ça ? Il n’en savait rien, mais si elle avait envie de parler autant qu’elle le dise avant.

      « Elle l’est, elle allait déjà mal avant car elle s’était rendue compte qu’il lui cachait quelque chose, je lui ai conseillé de lui laisser le temps et que s’il lui disait c’est qu’il avait tout simplement pas envie de la blesser et qu’il se sentait mal à cause de ça… Bref en tout cas je suis content que toi tu n’aie pas vidé ton verre après son je n’ai jamais »

    Autant Zoey que Rivers devaient être anéanti, mais il savait qu’ils allaient se mettre ensemble, ils s’aimaient, même si au fond ça ne faisait pas tout, elle finirait par lui pardonner de son erreur, enfin il l’espérait pour les deux fiancés.

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 22:38


    Le moment n'était pas très bien choisi pour poser ce genre de question, pour simplement avoir le coeur net du point de vue de Camron . C'est vrai il était sur le point de coucher ensemble & soudainement elle parlait de personnes qui n'avaient rien à voir avec leur relation . & même si Carolyn avait joué son jeu jusqu'au bout de sa phrase, tout cela avait du éveiller les soupsons du beau blond . Elle esperait que non & ferait de son mieux pour cacher ses pensées afin qu'ils puissent passer la soirée dont ils avaient longuement rêvé . Jouer les rabats-joie au lit n'était pas quelque chose qui l'amusait bien au contraire, mais dans sa tête le combat qui se menait devenait trop prenant & elle devait y mettre un tour . Pour ça, elle avait eu la bonne idée d'avoir un cas à illustré, la même chose qui s'était passé pour Camron, s'était produite entre Rivey . Sauf que c'était l'homme qui s'était montré infidèle & que à la différence de Camron & Caroly, eux était fiancés . En y pensant bien, ils étaient venu ici, pour passer plus de temps ensemble mais finalement ... Ouais ça paraissait gros comme ça . Mais croyait Carolyn, quand on est dans la même situation, il y a plus de compréhension .

    Camron était en train de lui enlever le short quand elle le stoppa en pleine action . Il était vrai que ça devait pas être très agréable d'être coupé dans ces moments là . Mais elle le devait bien, ainsi elle connaitrait la réponse & pourrait passer la soirée tranquillement avec l'homme qu'elle aimait . Alors qu'elle était toujours en train de l'embrasser de plus en plus beau, elle se redresa, ses cheveux tombaient sur son visage, à quelque centimètres de celui de Camron . Elle attendit sa réaction, il avait l'air d'être un peu perdu, il avait de quoi, faut l'avouer . Il venait de lui dire qu'il avait de la chance de l'avoir & que sans elle il ne sait pas comment il aurait fini sa soirée . Elle ne put s'empecher de penser * La même sauf que ç'aurait été une blondasse qui t'enjambe * . Mais non, ne parlons pas de malheur, elle lui faisait totalement confiance .

      « Elle l’est, elle allait déjà mal avant car elle s’était rendue compte qu’il lui cachait quelque chose, je lui ai conseillé de lui laisser le temps et que s’il lui disait c’est qu’il avait tout simplement pas envie de la blesser et qu’il se sentait mal à cause de ça… Bref en tout cas je suis content que toi tu n’aie pas vidé ton verre après son je n’ai jamais »


    D'accord, elle n'avait vraiment pas vu cette réponse venir . Pleine d'espoir qu'il lui réponde qu'elle en faisait trop la petite Zoey, il lui foutu comme un claque . C'était bel & bien un avis partagé, il pensait qu'ils allaient se remettre ensemble mais en même temps il était heureux que Caro n'avait pas vidé son verre à la soirée . Même si elle aurait du ^^ . Et en une fraction de seconde elle se fit des tas de films dans sa tête, elle se voyait tout dire à Camron, qu'il lui dise qu'il ne voulait plus d'elle, qu'il la raye de sa vie & qu'il l'oublie réellement . Si seulement elle pouvait revenir dans le passé, elle aurait surement trouvé un moyen de combler ce manque que Camron avait laissé entre eux au début ... Mais c'était trop tard . & il fallait tout lui dire, cacher ne résoudrait rien . & c'était toute sa vie qu'elle voulait passer avec lui, alors elle serait surement un jour amenée à lui avouer, pourquoi pas ce soir ...

      « Camron je ... elle ne parvint à le regarder dans les yeux, elle serra les dents & se pinca la lèvre ... je ... tu a mis la ... ? »


    Okay okay, elle n'avait pas du tout de cran pour ce coup là . Demander si il avait mis une capote au lieu de lui dire " J'ai couché avec ton ami, & pas qu'une fois " était tout à fait débile, je vous l'accorde . C'était aussi débile dans le sens où elle prenait la pilule, son smarties ( mdr TMTC ) . Mais elle s'était embarquée dans ça & il fallait bien une feinte pour s'en sortir . Elle laissa échapper un sourire malicieux & lança un regard interrogateur . Il était dur de se retenir de rire dans cette situation ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Dim 3 Aoû - 23:36

    Le faite qu’elle en vienne a soudainement parler des problèmes auxquels devait faire face le couple Rivers/Zoey lui paraissait étrange, c’est vrai quoi, quelle idée de parler d’eux alors qu’ils étaient bien occupé à autre chose. Certes Rivers était son ami, mais il ne voyait pas vraiment en quoi ça les concernait, il avait fait la pire connerie de sa vie et ça allait surement être Camron qui allait devoir le ramasser à la petite cuillère dans les jours avenir tellement il se sentira mal, mais de la à vouloir en parler maintenant, d’autant plus qu’il ne savait pas vraiment comment réagir vu que s’était lui qui avait été infidèle et que c’était pas vraiment le genre de chose que Camron acceptait assez facile, et heureusement pour lui, il n’avait pas encore eu l’occasion de se retrouver dans se genre de situation, du moins c’est se qu’il croit.

    Couper dans son élan, il referma le short de Carolyn avant de se coucher à ses côtés, apparemment, il allait devoir calmer ses ardeurs pour se soir si les envies de la jeune femme étaient plus portées sur la discussion qu’autre chose, il ne pouvait pas lui en vouloir, même si au fond, il restait tout de même un peu déçu, qui ne le serait pas ? Rare sont les gens qui sont heureux après avoir être soudainement couper par une question des plus bizarres et il avait malheureusement l’impression qu’un nouveau malaise s’était incrusté entre eux deux après la réponse qu’il avait donné, mais vous ne voulez tout de même pas qu’il donner raison à Rivers, que c’était la chose la plus intelligente qu’il ait pu faire de sa vie et que l’infidélité c’était la meilleure chose qui puisse arriver dans un couple ?

    Il était près à ajouter quelque chose mais la jeune actrice partie sur un sujet qu’il admettait ne pas comprendre au début, il pataugeait un peu dans se qu’elle venait de dire, y’avait de quoi non ? Surtout que trente secondes avant elle lui parlait de l’infidélité d’un autre couple. Se n’est après quelques secondes de réflexion qu’il l’a compris bien qu’au fond sa phrase n’avait aucun sens, il s’avait pertinemment bien qu’elle prenait la pilule, d’autant plus que ça faisait deux ans qu’ils étaient ensemble et s’il avait eu l’idée de fourrer une boite de préservatif dans son sac de voyage avant de partir pour l’Ecosse, c’est que l’idée d’aller voir ailleurs lui aurait traverser l’esprit, et c’était loin d’être, bref en résumer, la réponse était non. Bien que cette question était plus que perturbante, il fallait avouer qu’elle l’avait rassuré, bah c’est vrai, imaginer que soudainement elle n’avait plus envie de Camron et que sa question sur Zoey lui était rapidement passé par la tête pour l’éviter, cette pensée aussi était stupide mais que voulez vous, il est comme ça. Il se baissa vers Carolyn avant de l’embrasser une nouvelle fois dans le cou et de murmurer sa réponse dans son oreille
    .
      « Euh… non, mais depuis quand tu prends plus ton smarties ? »

    La scène en elle-même était vraiment ridicule, il fallait l’admettre, c’est vrai c’était une question qu’on ne lui avait plus posé depuis deux ans et il ne s’attendait pas à la réentendre de si tôt, il reposa son regard dans celui de Carolyn qui lui donnait envie de rire plus qu’autre chose, elle aussi en avait envie et ça se voyait simplement dans son regard… Dur, dur de se retenir, mais il avait décider de garder son sérieux, si, si, ça lui arrive de temps en temps, il faisait volontiers le con, se qui cassait un peu le mythe que les gens avaient sur les avocats qui ont tous un balais bien enfoncé, mais là, ça n’était pas le moment

      « Y’a un truc qui va pas, je le sens, d’abord tu crois qu’il se passe quelque chose entre Alexia et moi, maintenant tu me parles de l’infidélité de Rivers, t’as peur que je te tromper ou quoi ? Parce que si c’est le cas, dit le tout de suite, et je te prouverais avec le plus grand plaisir que loin de moi cette envie ! »

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Lun 4 Aoû - 1:04

    Vous trouvez ça totalement déplacé ? C'est vrai, Caro était totalement à coté de la plaque . Mais en une seconde, l'horizon des mensonges qui s'offraient à elle n'était pas très vaste . Alors dans la situation où ils étaient sur le point de faire l'amour & que Carolyn avait bien insisté sur le fait qu'elle ne voulait pas avoir d'enfant pour l'instant, ça pouvait paraitre plausible . Même si elle avait un large stock de pilules contraceptives cachés dans la housse de son oreiller, elle pouvait sortir l'excuse qu'elle n'en avait plus . C'aurait pu être vrai, car elle s'en était beaucoup servie, entre Camron & Oliver ... Quelques fois elle avait eu peur d'être en rade, mais il y avait aussi les paquets de July . Seulement voila, ça faisait deux ans qu'ils couchaient ensemble & deux ans que c'était Carolyn qui prenait soin de se protéger; oui car les hommes n'aimaient pas mettre des capotes, inutile de préciser pourquoi . & donc, Camron savait très bien que Caro n'arrêtait pas de prendre la pilule d'un jour à l'autre, ce qui allait compliquer les choses .



      « Depuis que j'en ai plus ... tu sais y'a July aussi ... »



    Elle esquissa un sourire désolé . Voilà, espérons que l'excuse allait tenir la route . Après tout c'était justifié, ils avaient tous passé le mois dernier à se morfondre au fond de leur chambre alors la pilule n'allait pas être de grande utilité . Mais July s'en servait rarement, étant donné qu'elle préférait "attendre" avec Sean . Bien sur Carolyn l'avait prise, ce matin même, & était tout à fait protégée à l'instant même, mais à présent que Camron croyait qu'elle ne l'était pas, il fallait trouver un autre moyen . Elle se souvint d'avoir vu Robin en mettre dans sa valise lorsqu'elle était allée le chercher chez lui . Etant donnée qu'elle se tenait sur Camron & que la table de chevet n'était pas loin du tout, elle tendit le bras vers le tiroir & l'ouvrit . Bingo, elle avait vu juste, c'était l'endroit où les mecs mettaient leurs capotes . Avec un sourire, elle la tendit à Camron, il devait surement lui en vouloir de l'avoir stopper net dans ses envies, étant donné que ça faisait un moment, trois semaines pour être exact qu'il ne s'était rien passé . Caro en avait tout aussi envie, justement, elle voulait que tout soit parfait , alors cette voix dans sa tête devait cesser .

      « Y’a un truc qui va pas, je le sens, d’abord tu crois qu’il se passe quelque chose entre Alexia et moi, maintenant tu me parles de l’infidélité de Rivers, t’as peur que je te tromper ou quoi ? Parce que si c’est le cas, dit le tout de suite, et je te prouverais avec le plus grand plaisir que loin de moi cette envie ! »


    Mais manifestement le fait qu'elle eut trouver de quoi se protéger ne le réjouit guère . Il se décala sur le lit & lacha tout ça, avec un air un peu contrarié . Chouette, elle allait tout foutre en l'air, ce fut une très mauvaise idée de parler, elle aurait du lui sauter dessus & s'endormir dans ses bras . Seulement c'était passé & elle ne pouvait pas changer ça donc la seule solution était de le rassurer . Affichant une petite mimique boudeuse, elle tira Camron vers elle & s'assit sur son torse, avant de l'embrasser rapidement .



      « Je suis désolée . C'est que ... en fait je crois que j'ai peur que cette soirée se gâche . Alors j'essaie de me débarasser de tout maintenant pour passer la plus belle soirée avec le plus bel homme du monde ... J'ai aucun doute sur ta fidélité bébé . Je te fais entièrement confiance . »



    Sur ce, elle l'embrassa longuement le défaisant de son pantalon . Il avait la peau chaude, elle aimait ça, elle qui avait l'habitude d'avoir la peau froide . Bon cette fois, la douceur du romantisme s'était enfuie, elle s'était laissé allée & c'est avec fougue qu'elle continua à l'embrasser & à le déshabiller . Avec tout ça, il n'avait pas interêt de dire qu'elle était absente .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Lun 4 Aoû - 2:00

    Maintenant qu’il y réfléchissait, lui demander depuis quand elle ne prenait plus la pilule était une question assez idiote, ça faisait maintenant plusieurs mois qu’ils étaient coincés ici, il n’était donc par étonnant qu’elle se retrouver en rupture de stock après autant de temps passer dans se château, et il s’en voulait un peu de lui avoir posé la question, il aurait mieux fait de se taire sur se coup là. Sachant très bien qu’elle ne voulait pas d’enfant maintenant, et vu qu’elle n’avait que 20 ans et qu’elle n’avait pas encore fini ses études, c’était quelque chose qu’il pouvait très bien comprendre ; il n’allait tout de même pas l’obliger à prendre le risque, et puis même si au fond de lui son envie de fondée une famille avec Miss Woods était assez fort, il ne voulait pas vraiment mettre en route un bébé si c’était pour devoir l’élever dans un endroit comme celui-ci, en admettant qu’ils ne sortent pas d’ici avant l’accouchement

      « Désolé, ma question était stupide »

    Alors qu’elle était en train de fouiller dans les tiroirs de Robin pour en sortir un préservatif, d’ailleurs, il était assez étonner, elle avait l’aire bien au courant d’où il l’est planquait… Enfin en même temps, le tiroir d’une table de nuit s’est une planque universelle, il était en train de se rendre compte que pour la deuxième fois en l’espace de quinze secondes à peine, il venait de tout gâché encore une fois, il était vraiment maladroit avec les mots par moment, lui qui aurait aimé que tout soit parfait, il avait réussit à faire le con, y’avait de quoi lui en vouloir, et il comprendrait parfaitement Carolyn si c’était le cas pour elle. Il la laissa s’assoir sur lui avant de prolonger aussi longtemps que possible leur baiser, tenant toujours dans la main se qui ne risquait plus de leur servir, du moins, c’est se qu’il pensait, bien qu’il n’avait pas vraiment envie que cette soirée se termine dans un silence de mort, ou qu’ils finissent pour tout les deux ses lancer des phrases qui les mettraient mal à l’aise, maintenant, c’était décidé, il allait tournée sept fois sa langue dans sa bouche avec de regretter une troisième fois de l’avoir ouverte.

      « T’as pas à être désolée, j’avoue que moi aussi j’ai peur que cette soirée soit gâchée, alors forcement faut que je dise des trucs cons sans me rendre compte de se que je suis… J’ai envie que cette nuit soit inoubliable… »

    Inoubliable elle le sera surement mais il voulait qu’elle le soit positivement, et pas qu’ils retiennent seulement les grosses bourdes qu’ils avaient bien pu faire depuis le début, et pourtant elle avait plutôt bien commencé, même si beaucoup de choses auraient pu être amélioré pour faire de cette soirée une soirée romantique, mais dans se château, il fallait l’admettre, ça n’était pas très évident, c’était pas ici qu’il pourrait lui offrir une diner romantique en tête à tête ou un truc dans le genre, il fallait bien qu’il s’y fasse, et de toute façon, une fois sortit d’ici, il se rattrapera du mieux qu’il peut, prions simplement pour que les portes d’entrée réapparaissent un jour. Après avoir repris possession des lèvres de son amoureuse, il prolongeait avec amour et tendresse leurs baisers, cherchant à redonner un peu de romantisme à leur soirée qui avait faillit partir en cacahuète, mais il ne pouvait pas nier qu’il aimait quand elle prenait elle-même les choses en mains (sans mauvais jeu de mot). Il fini par enfin enlever le petit short de la jeune femme pendant qu’elle se débarrassait de son pantalon.

    Camron était maintenant coucher tenant Carolyn dans ses bras après leur fougueuse partie de jeu de carte c’est qu’elle était forte au poker, plus qu’on veut bien le croire, mais ne nous égarons pas, bref si vous vous posez la question, oui ils s’étaient protéger, manquerait plus que ca après la courte discussion qu’ils avaient eu il y a maintenant … Aucune idée du temps qui s’était écouler. Merci Robin encore une fois... Il la avait le regard plonger dans le sien, le sourire aux lèvres, comme si maintenant vraiment tout était oublier
      « Je t’aime »

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 30
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Lun 4 Aoû - 3:29

    Ce soir là Carolyn en avait fait des gaffes . Elle avait failli avouer à Camron le secret de sa trahison, puis elle avait dérivé sur un sujet de protection & pour finir elle avait du encore une fois mentir à la question de son homme . Si quelque chose n'allait pas ? Euh voyons voir ... Or mis le fait qu'elle l'avait délibérément trompé avec son ami, son propre colocataire ... non rien . Parfois elle se demandait si elle méritait vraiment Camron, toute cette confiance, tout cet amour, & tout ces sentiments de sécurité qu'il lui offrait . Il ne méritait pas ce qu'avait fait Caro, non loin de là . Il méritait plutôt d'avoir une femme qui l'aime, une femme qui soit prête à porter ses enfants, dans la joie pour le meilleur & pour le pire . C'était peut être bête, mais pendant ces deux ans, elle avait eu l'exclusivité de l'avocat beau gosse . C'est vrai il ne se retournait pas sur les femmes dans la rue, n'avait jamais fait sentir à miss Woods un quelconque sentiment de lassitude, pas une miette . C'était peu être l'âge, il était adulte, & même si Carolyn avait la vingtaine, elle restait une adolescente dans sa tête & ça se voyait par ses faits & gestes . Deux ans de sérieux ...

    En voyant Camron se mettre à culpabiliser d'avoir douté d'elle, Caro fronça les sourcils, c'était un comble . Elle avait si bien joué la comédie qu'à présent Camron avait fini par croire qu'elle avait fait tout ça pour qu'ils passent une agréable soirée . Dans un sens, c'était vrai, mais dans l'autre il fallait avouer que c'était une comédienne formidable . Il avait prit ce qu'elle lui tendait & s'excusa . Il était si chou quand il était désolé, en fait il était tout le temps chou . Quand il prenait une mine modeste quand on lui disait qu'il avait fait du bon travail, quand il était énervé & qu'il criait avec sa voix enrouée & aussi quand il était inquiet, qu'il fronçait les sourcils & rapetissait ses yeux . Carolyn aurait pu passer des nuits à décrire toutes les manières de son bien-aimé, mais elle n'avait pas le temps . Elle avait des cartes à jouer ...

    Elle se réveilla le lendemain matin, sous le tissu marron orangé qui servait de couverture . Camron était encore endormi, elle avait la tête sur son torse & lui la tête sur la sienne . Déjà, elle s'était replongé dans ses songes d'hier, si elle devait tout dire à son petit copain, pourquoi elle avait refusé d'être sa fiancée, si elle le méritait vraiment . & puis il ouvrit les yeux & la serra contre lui, sa peau était toujours aussi chaude . Les rayons du soleil s'étaient infiltrès dans la pièce . Le moment lui paraissait magique, rajoutez à cela qu'ils étaient seuls ... normal elle avait pris le soin de fermer la porte à clé .



      « Je t’aime »

      « Pourquoi ? »

    C'était le moment ou jamais de savoir si elle le méritait ou pas ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   Lun 4 Aoû - 4:34

    Après deux longues et interminables semaines, il avait enfin passé la soirée dont il rêvait tant, même si elle ne s’était pas exactement passée comme il l’avait prévu depuis des lustres, la fin avait été plus qu’agréable et s’endormir avec Carolyn dans ses bras fut encore plus magique pour lui, s’il le pouvait il ne quitterait jamais se lit et y resterait jusqu'à la fin de sa vie, tant que sa chérie était avec lui, à ses côtés, c’était tout se qu’il y avait de plus important à ses yeux, être rien que tout les deux ? Que demander de plus ? Même si le contexte pour lequel il se retrouvait enfermé ici était loin d’être magique mais plutôt aussi flippant qu’inquiétant, il arrivait oublier se genre de petit détail quand il était avec elle. Il se réveilla doucement, avec le bonheur de remarquer que la soirée qu’il avait passé était loin d’être un rêve de mec totalement désespérer parce qu’il était sur le point de perdre celle qu’il aime. Elle était réellement dans ses bras, serrer contre lui, elle avait peut-être peur qu’il s’envole. Il l’embrassa pour s’assurer qu’elle était bien la, autre manière bien meilleur que de se pincer, et aussi pour lui dire bonjour avant qu’elle ne lui demande pourquoi il l’aimait

    Faut avouer, il fut fameusement surpris par cette question, est ce qu’un nouveau doute s’était installer tranquillement en elle pendant qu’elle dormait ? C’est vrai qu’en deux ans, il lui avait dire de nombreuse fois qu’il l’aimait sans vraiment prendre le temps de lui expliquer pourquoi, ni à quel point, faut dire que les sentiments qu’il avait pour elle était indescriptible, et lui faudrait inventer de nouveaux mots pour qu’il puisse le faire.

      « Parce que tu es parfaite »

    Mais il se doutait bien que se n’était pas une réponse qui allait vraiment satisfaire la jeune femme si elle ressentait le besoin de savoir pourquoi il l’aimait, bien que la réponse était tout à fait correcte, il la trouvait parfaite, mais il y avait des tas des raisons du pourquoi et du comment, si ce n’était pas le cas pourquoi il tiendrait tant a passer le reste de sa vie à ses côtés, et que même si elle avait refuser sa demande en mariage, chose qui l’avait profondément blesser, bien qu’il ne lui avouera jamais pourquoi, il restait avec elle. Au file du temps et de leur relation il s’était peu à peu rendu compte que jamais il ne pourrait vivre sans elle sans qu’il puisse vraiment expliquer pourquoi, il en était dingue tout simplement

      « Surement parce que tu es la seule à rire de mes blagues débiles, parce que tu es têtue au point de me faire croire que t’as pas mal à ta cote après la chute que ta fait pour que j’arrête de m’inquiéter, ton art de débarquer à l’improviste dans mon bureau alors que je suis sur le point de partir pour une réunion importante, ta façon de me regarder, de rester forte et courageuse, même quand ça va pas »

    Il savait qu’il avait des tas de raison d’être follement amoureux de la jeune femme, il les avait bien en tête, mais il y en avait tellement de raison, qu’il était bien incapable de toutes les citer, il avait surtout l’impression d’être ridicule, et si ce n’était pas se genre de raison qu’elle avait envie d’entendre ? Pour tout dire, il ne savait pas par ou commencer

      « L’art que tu as de me poser des questions auxquelles j’ai du mal à répondre, parce que y’a des tas de raison pourquoi je t’aime et je sais que je suis malheureusement pas très doué pour ça, mais tu m'as appris se que s'était vraiment aimer quelqu'un »

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles bien méritées [Caro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles bien méritées [Caro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» Un repas bien mérité ! (PV : Thérésa ?)[Terminé]
» [Libre] - Un repos bien mérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • MONTONS . MONTONS . . . :: CHAMBRES :: Robin & Oliver & Camron-
Sauter vers: