AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solitude, quand tu nous tiens... [ Casey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 27
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Solitude, quand tu nous tiens... [ Casey]   Jeu 19 Juin - 23:52

C’était avec une tasse de café à la main que Camron s’était rendu à la bibliothèque, étrangement c’était le seul endroit dans lequel il pouvait s’y réfugier pour être tranquille. Il savait que peu de personne fréquentait la pièce, la plupart du temps les autres préféraient se retrouver dans la salle de divertissement pour jouer au billard ou parler entre ami, peut-être qu’ils se sentaient plus en sécurité quand ils étaient un groupe, mais chez le jeune homme, le faite de rester enfermer dans se château pendant quatre mois avait produit chez lui l’inverse. Il aimait se retrouver seul, bien qu’il s’avait que se n’était pas bon pour lui de se renfermer sur lui-même et de garder tout pour lui, mais que voulez vous, depuis qu’ils étaient ici, Carolyn avait complètement changer, leur couple n’avait jamais été aussi mal, et ils ne s’adressaient quasi même plus la parole, c’était pas faut d’essayer de parler avec elle pour arranger se qui n’allait pas, mais quand il avait enfin trouver le courage de lancer la conversation, tout se qu’elle avait trouver à dire c’était qu’elle était fatiguée avant de voir se fameux bateau au milieu de la rivière, depuis rien n’avait changer… Il avait l’impression que d’entrer dans son jeu du « je te nie ça m’amuse », comme lui avait conseillé Casey, n’avait pas servit à grand-chose, ça ne l’avait même pas fait réagir…

Le jeune homme but une longue gorgée de son café avant de se rendre compte qu’il avait refroidit, cela prouvait bien qu’il avait disparut dans un coin de la bibliothèque depuis un bon bout de temps, il regarda sa montre et remarqua que ça faisait plus de quatre heures qu’il était plonger dans son livre sans avoir eu une seul fois l’envie de le fermer pour aller rejoindre les autres, de toute façon s’ils avaient été inquiet à son sujet, il aurait déjà vu quelqu’un débarquer là ou il était. Vous vous demandez surement quel livre a bien retenir l’attention de Camron pendant autant de temps, surtout que celui qu’il tenait délicatement avait déjà plusieurs siècle les pages étaient plus que jaunie et poussiéreuse, sans compter le faire qu’il devait peser plusieurs kilo au moins. Mais j’ai surement oublié de vous dire que le manuscrit en question avait été écrit à la même époque où le château à été construit par une personne qui semblait connaitre l’endroit comme sa poche, elle y racontait tout les détails que les vacanciers avaient put trouver durant leur nombreuses recherches pour essayer de sortir d’ici, Camron était même tombé sur quelques anecdotes sur les propriétaires du manoir à l’époque, mais rien n’était dit sur l’éventuelle malédiction qui avait été jetée sur le château pour qu’il retienne ses habitants enfermer, même si l’auteur ai raconter plusieurs choses qui lui semblait étrange.

Camron avait pris soin d’emporter un petit carnet dans sa poche pour noter tout se qui lui semblait intéressant, il avait l’impression de retourner plusieurs années en arrière, bien loin de se château, à l’époque où il était encore étudiant à la fac de droit de Londres pendant les examens où il passait ses après midi à faire des recherches sur tout se qui l’entourait, il continuait de croire que sa curiosité maladive l’avait aidé à réussir ses examens avec brio. Se plonger dans ses livres de droit l’avait souvent aider à oublier les problèmes qui le poursuivaient, et c’était le cas en se moment, se qui avait aider le jeune homme à ne pas porter son attention sur autre chose que son livre était le faite qu’il essayait de ne pas penser à se qu’il était en train de vivre avec Carolyn et tout se qui se passaient dans le château, mais boire une gorgée de son café maintenant froid fut une erreur eu yeux de Camron qui ne pouvait plus se concentrer sur se qu’il était en train de faire… Il referma son énorme manuscrit avant de le déposer doucement sur la table qui était en face de lui.

Il devait se l’avouer, le faite que personne n’était passé à la bibliothèque pour voir se qu’il faisait l’énervait un peu… Peut-être que personne n’avait remarqué son absence, ça montrait bien à quel point il tenait à lui…


*arrête de penser a se genre de connerie Camron*

C’est vrai, après tout, c’était lui qui s’isolait, au lieu de se mêler aux autres, mais que voulez vous, être enfermé ici lui sortait par les trous du nez, et avait envie de trouver n’importe quelle solution pour sortir du château. Il passa ses mains dans ses cheveux et essaya de réfléchir tout en relisant ses notes

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Solitude, quand tu nous tiens... [ Casey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • ON . S'ENFONCE . . . :: BIBLIOTHEQUE .-
Sauter vers: