AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée : HO HE MATELO !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Calvin Brown
PRiME TiME YOUR LiFE
avatar

Nombre de messages : 429
Age : 26
Localisation : New Yorkais.. fatalement Ecossais
Date d'inscription : 10/07/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Lun 21 Juil - 17:06

    Calvin sans être trop rassuré avait fait l'effort de profiter de la fête aussi bien que les autres. Pour une fois qu'il se retrouvait dans un endroit qui se voulait festif depuis l'arrivée au château. La musique, le cadre et les personnes qui, elles, semblaient vraiment adorer cet endroit, lui donnaient envie de tout plaquer, de repartir à zéro comme eux et de profiter, puisque c'était la seule chose à faire. Mais Calvin, aussi ambitieux soit-il restait le même peureux espérant un miracle. La vérité lui faisait mal. Calvin était venu accompagné d'Amber, mais les deux avaient semblé s'oublier durant la soirée. Elle était partie en compagnie d'autres filles, ses soi-disant amies, Calvin, son seul ami pour la soirée avait été le bar. Il avait discuté rapidement avec quelques personnes, mais sans jamais réellement accrocher. La musique lui donnait un peu mal à la tête à force et jouer le faux joyeux l'agaçait. C'était un peu égoïste de sa part que de vouloir tout gâcher histoire que toute cette mascarade ne s'arrête.. Qu'ils comprennent qu'ici rien n'allait au contraire. Comment leur faire entendre raison ? Sachant que Calvin était névrosé et psychotique à un point encore jamais atteint. Il avait bu environs six verres de whisky. Petits verres. Il avait même été dégouté par la radinerie dont les serveurs bénévoles avaient fait preuve. Six petits verres, qui l'avaient reboosté un peu. Il était loin d'être saoule encore, mais déjà se ras-le-bol et cette envie de s'accaparer de toutes les bouteilles. Il y avait une bonne ambiance, oui, mais de voir toutes ces personnes s'amuser et se sentir bien, Calvin se sentait de plus en plus seul.. Toute la soirée à attendre la chose qui le ferait changer d'avis sur l'étrange apparition du bateau, qui l'aiderait à s'éclater aussi bien que les autres. Sachant que Calvin, avant ce château était un adepte des soirées branchées. Souvent sollicité grâce à sa carrière de mannequin - international, mais avant tout - New Yorkais, il adorait tous ces rendez-vous mondain et défrayer un peu la chronique. Si tous les médias se rendaient compte de la situation dans laquelle il se trouvait.. La presse people, ainsi que les paparazzis se seraient fait un malin plaisir et un sacré nombre de millions de dollars, détenant la couverture du mois. Calvin ne voulait même pas y penser, la situation était déjà assez catastrophique.

    Assit au bar, Calvin sorti de ses pensées et regarda droit devant lui. En plein au milieu de la foule, il voulait un peu plus d'intimité, un endroit où il se retrouvait un peu "seul", ne serait-ce que dans un coin. Il se leva et eut la sensation de tituber.. Il se tint à la chaise et ferma les yeux puis continua sa route peu sur de lui. Il tenta de se frayer un chemin entre toutes les personnes sans chercher à savoir qui elles étaient et se trouva un coin plus à l'écart. Il faisait un peu sombre à cet endroit. Enfin, allez savoir si c'était le coin qui était sombre, ou les lumières de l'autre côté, qui donnait l'impression qu'il faisait ici super noir. Il se sentait mal, lui qui détestait la solitude, il ne savait pas où aller, quoi faire pour se sentir vraiment rassuré.. Il se sentait en plus de ça complètement incompris. La seule personne avec qui il se sentait bien était Amber.. Mais elle avait le droit elle aussi de profiter de la soirée, si elle arrivait à le faire. A présent, il ne savait pas où elle était, si elle le cherchait ou au contraire elle l'avait carrément oublié.. A cette soirée, il n'avait que fait acte de présence, il était vraiment loin d'avoir mis le feu comme il adorait le faire. Il ne pourrait même pas dire si quelqu'un se rappelait l'avoir vu ici. Une chose était sûre, à part aider à vider les bouteilles et occuper une chaise, il n'avait pas vraiment participé.. Tout ça n'était pas digne de plus, ça le perturbait vraiment..

    Voilà, les lumières commençaient à lui donner mal à la tête. L'alcool montait peut-être. Il avait quelques bouffées de chaleur alors déboutonna sa chemise et se passa la main dans les cheveux. Il n'allait pas se sentir bien tout le reste de la nuit, il le pressentait et se sentait encore plus mal rien qu'à cette idée. La musique faisait battre son coeur en rythme régulier, mais il lui donnait une sensation vraiment désagréable. A l'heure actuelle, il aimerait rentrer au château et quitter cette rivière qu'il sentait vraiment mal. Heureusement, il sentait la fin de la soirée approcher.. Il redoutait ce qu'il pourrait les attendre de retour au château. Un nouveau meurtre ? Une nouvelle porte qui serait apparue ? Il ne preferait pas y penser..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frozen-label.skyrock.com
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Mar 22 Juil - 19:10

    Robin ne comprit pas trop ce qui venait de se passer, encore une fois. Apparemment il n’avait rien comprit au mal être de son amie. Mais elle ne lui en voulu pas. Bien au contraire. Lui adressant un sourire, elle le leva pour l’emmener ailleurs que dans cet endroit pour le moins déconcertant. Tenant fermement sa bouteille à la main, Robin commença à avoir le hoquet. Un bras au-dessus de l’épaule à Carolyn, il titubait en descendant le ponton vers le parc. Les deux amis marchèrent un moment, Carolyn criant le nom d’October. Etrange…Elle qui ne l’aimait pas ! Fronçant les sourcils, il but une nouvelle gorgée en arrivant devant l’autre brunette endormie. Carolyn la réveilla tant bien que mal et quand la belle au bois dormant daigna se réveiller Robin afficher une grimace enfariner.

    Il fut installer au côté d’October qui semblait un peu dépassée par la situation. Carolyn qui lui apporte délibérément Robin ? C’est quelque chose à marquer par le fer. Enfin bon…Les dernières paroles de l’amie du jeune homme le firent rire et il la vit ensuite disparaître dans le bateau. Se retournant vers October, il eut encore le hoquet. Lâchant un soupir, il posa sa bouteille sur le sol et se releva tant bien que mal. Aidé par la demoiselle, Robin se tint enfin droit. Avançant d’un pas, il se dirigeait vers le bateau. Oh et puis zut ! Pourquoi retourner au bateau ? Il n’y avait plus rien d’intéressant là-bas. Se retournant vers la latino il lui caressa la joue doucement, lui adressant un sourire.

    « T’es tellement…hic…cool… » Lança-t-il sous l’influence de l’alcool.

    Ce n’est pas vraiment les paroles que l’on peut dire à une personne que l’on apprécie plus que par amitié. Mais sous l’influence de l’alcool on délivre un peu ce que l’on a sur le cœur…Penchant sur le droite, Robin faillit tombé, rattrapé de justesse par October, troublée par les paroles du jeune homme. Lui s’en foutait éperdument. Se tournant vers le château, il le pointa du doigt.

    « Darling ! Me voilà ! » Reprit-il très sérieusement, du moins comme on peut l’être bourré.

    Il n’allait pas finir la soirée, ça c’est sur. Parlant au château, ou peut-être à quelqu’un dans le château, il avança vers lui de quelques pas, lâché par October. Finalement, il finit sa route direction l’entrée de sa maison depuis plusieurs mois. Ce soir, il s’en fichait plus que tout de ne pas pouvoir partir d’ici. Il s’était presque résolu à faire une nouvelle société dans cet endroit. Après tout, pourquoi pas ! Ca peut-être toujours être marrant ! Entrant dans le château, il était à présent seul. October était restée sur place. N’ayant plus de bouteille, il voulait se diriger vers les cuisines, mais à vrai dire il ne savait plus où elles étaient. Et puis soudain, une boule se forma dans sa gorge. Ses yeux se remplir alors de larme. Passant son bras pour effacer ses pleurs, une larme perla tout de même sur sa joue. S’appuyant contre un mur, il finir par se laisser glisser. Assis, les genoux recroquevillés, il enfouit son visage dans ses bras et se laissa aller aux pleurs. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il ne savait pas du tout quoi faire avec la blondinette. July lui empoisonnait l’esprit. Il n’arrivait plus à la sortir de sa tête. Et surtout, il n’arrivait plus à ce souvenir quand est-ce qu’il avait rit avec elle de bon cœur, quand est-ce qu’il avait passé un bon moment avec elle.

    Ses pleurs raisonnèrent dans le couloir du rez-de-chaussée. En pleine nuit comme ça, on pourrait vraiment se demander ce qui se passer, en avoir même peur, de ce bruit. En fait c’était juste Robin qui avait trop bu et qui regarder la réalité en face, c’était un abruti fini…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 31
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Jeu 24 Juil - 1:03

    Ho hé matelo . Cette soirée promettait les réjouissances, le retour au bonheur perdu ce dernier mois, & peut être même un nouveau départ . Que dalle, cette fête les avaient encore plus enfoncés, autant qu'ils étaient & c'était bien visible sur leur visage . Chacun avaient l'air soit trop dégouté pour lever la tête de leur verre, soit trop bourré pour se rendre compte dans quel marre de malheur ils nageaient, soit de chercher leur seconde souffle entre leurs pleurs & leurs pensées ... Bref un beau carnage . Et si ils se voyaient comme ça, ils en seraient probablement choqué, c'était le comble du ridicule . Comment des jeunes américains/anglais, qui avaient accepté avec entrain ce voyage en Écosse dans le but de faire la fête, pouvaient se retrouver justement à une fête très spéciale à tirer des têtes de trois mètres ? Dans quelques semaines, ils en riront bien, c'était sur . Les jeunes oubliaient vite, les choses, c'était ça être jeune . L'insouciance dans la peau, les risques dans le sang & la joie plein le cœur .

    Rapprochons nous d'un cas en particulier ; Carolyn Woods . Cette jeune brunette de 2o ans qu'on prenait pour si forte, si intouchable & si folle, se retrouvait en pleurs au mini bar, sans alcool aux lèvres, devant l'homme qui avait fait sa demande en mariage quelques mois plus tôt, qu'elle avait refusé . Effectivement, la soirée des combles . Elle demeurait ainsi, devant Camron, le grand blond torse nu & sourcils froncés, bafouillant quelques mots espérant toucher le point sensible de celui qu'elle appelait son homme . Des excuses, c'était ça, Carolyn Nicole Woods s'excusait auprès de Mister Jonhson . On aurait pu juger cette scène de comédie, c'était justifié . Il y avait quelque chose d'anormal dans leur conversation, dans l'ambiance, dans le contexte ... le bateau au milieu d'un château maudit me direz vous . Soit, elle se tenait au mini bar, près de lui, pinçant sa lèvre inférieure afin de ne pas éclater en larmes . C'aurait été bien trop dur ...

    Elle avait laissé derrière elle Robin . Précipitamment, elle l'avait posé ou plutôt jeté dans les bras d'October, la fille qu'elle détestait profondément, la fille qui flirtait avec Robin juste parce que ... il était beau . Bon okay c'était une bonne raison mais ça n'expliquait pas pourquoi Robin avait besoin de ce genre de bimbo à ses cotés, quand il avait Carolyn & July . En temps normal elle ne l'aurait jamais poussé vers les bras de cette fille, mais miss Woods avait eu comme un flash en déposant son meilleur ami hors du bateau . Il fallait tout lâcher & retrouver ce qu'elle aimait vraiment ... Elle mit sa fierté de coté, son orgueil & sa dignité sur la touche & monta à bord du bateau ...

      « Il n’y a jamais rien eu entre elle et moi… On est juste ami, rien de plus »


    Okay, soulagement profond . Il n'y avait rien entre cet espèce de gamine à la chevelure blonde & son homme qui n'avaient rien avoir avec ce type de fille ; fillette . Alors soudain, cette sorte de paranoïa qui l'avait prise au ventre au début de la fête, lorsqu'elle les avaient vu ensemble au mini bar, se transforma en honte ou culpabilité d'avoir douté de la fidélité de Camron . Cela faisais déjà deux ans qu'ils étaient ensemble & jamais, du moins à ce qu'elle pensait, jamais il ne l'avait trahi . Et cette idiote, au lieu d'être fière d'avoir un copain qui répondait au caractéristiques de l'homme idéal, elle allait coucher avec son ami . * Caro, t'es vraiment qu'une pouf .* Après ces paroles, elle ne put se retenir, par soulagement ou par peur, elle éclata en pleurs dans les bras de Camron . Son étreinte eut un effet magique, elle se sentait chez elle, comme si tout n'était qu'un rêve & qu'elle avait retrouvé sa force . Curieux, l'effet que faisaient les hommes ...


      « Bien sur que je veux toujours de toi, ça ne changera jamais, et oublier tout se qui s’est passé, peut importe se qui à bien pu se passé d’ailleurs… il desserra son étreinte pour la regarder dans les yeux, moi aussi je ferais tout se qu’il faut pour que ça s’arrange, Tu me manque tellement »

      « Je ... je t'aime . Camron Jonhson, je t'aime . Je suis désolée pour tout, tout ce que j'ai pu faire, tu ne mérites pas tout ça ... Elle plongea son regard dans les yeux du grand blond . Je n'veux plus être loin de toi . »



    Bien sur, toutes ces excuses, Camron n'en comprendrait pas un mot . Il trouvera surement ça excessif, ou que Carolyn était sous l'emprise d'alcool . Mais c'était des excuses pour le fait de l'avoir trompé, si un jour il venait à le savoir, au moins elle se sera excusé . Tout était enfin fini, son angoisse, son chagrin tout ... Elle se replongea dans le bras de celui qu'elle aimait & passa sa main sur son dos le serrant contre elle . Quelques heures plutôt elle n'aurait jamais imaginé cette situation . Elle releva la tête de son épaule, le regarda longuement, & l'embrassa . Elle l'embrassa comme elle ne l'avait jamais embrassé avant, comme si ça faisait des décennies qu'elle n'avait pas posé ses lèvres sur les siennes . C'était là qu'elle était bien, dans les bras de Camron Jonhson, & non dans le lit d'Oliver . Elle avait mit tant de temps à le comprendre . Carolyn lui sourit, après ce long baiser, qu'elle termina par un bisou rapide & un petit rire .


      « J'ai laissé le Robin complètement bourré dans les bras d'une October endormie, au bord de la rivière ... Viens . »



    Elle le prit par le bras .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Megan Beckerson
≡ Designer & Modérateur <3
avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Maudit château ~
Date d'inscription : 02/06/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Ven 25 Juil - 17:15

    A l'arrière du bateau, elle ne pouvait s'imaginer ce qui se passait à l'avant de ce dernier et commencent à s'ennuyer elle acquiesça de la tête pour répondre à la question de Matthew. Elle s'approcha pour l'embrasser furtivement avant de rejoindre les autres vacanciers. Matthew lui passa devant puis s'enfonça dans la foule. Surement croyait-il qu'elle allait le suivre, mais rien qu'à l'idée de se mélanger à la foule lui donner mal à la tête .. ou c'était simplement le fait d'avoir accumulé tant de verre d'alcool. Pour une fois qu'il y en avait à gogo et que tous les vacanciers sembler s'amusaient et que l'euphorie qui régnait bizarrement sur l'atmosphère, il était difficile de se priver. What a wonderful world ce faisait à présent entendre. Oh mon Dieu, qui a eu l'idée de mettre cette musique ? En même temps, dans une fête, c'était obligé d'envoyer un slow à un moment ou à un autre. Et elle qui avait perdu Matthew de vue. Jamais là quand il faut celui là.

    De toute façon le slow ne lui disait rien elle sentait qu'elle allait dégueuler tôt ou tard. Elle s'assis un moment pour respirer. A l'arrière du bateau elle avait un peu retrouvé ses esprits rien qu'un temps, mais maintenant ce mal de tête et cette euphorie revenait peu à peu. Elle voyait quelques couples se former, un peu plus loin des réconciliations avec ce qui semblait être Carolyn et son petit ami surement. Un peu plus loin une petite dispute de couple qui semblait être très amoureux mal grès tout. Elle eu alors tout un coup envie de vomir pendant une fraction de seconde, surement l'alcool qui lui remontait. Elle s'avança vers la poupe du bateau et ce pencha en avant. Rien ne sorti, mais elle pu apercevoir une jeune femme qui était apparemment à deux doigts de s'endormir et à son côté se tenait un jeune homme qui ne semblait pas être très sobre. Ils se levèrent tout deux pour d'abord vouloir rejoindre le bateau, puis pour finir par se diriger vers le château.

    Par cette scène, elle eu elle aussi l'envie de rentrer au château. Elle respira un bon coup puis regarda la foule. Elle était prête à l'affronter. Elle commença alors à s'enfoncer et bousculer un peu partout, à droite, à gauche. Elle était obligée, sinon, elle ne risquerait pas de revoir le bout du tunnel d'aussitôt x)x). Puis elle arriva au petit banc et s'assit dessus. Echec total, elle n'avait pas retrouvé Matty. Elle remarqua alors quelque chose sous ces fesses qui la fit sursauter..

      - WAAAH !


    Elle se retourna et aperçu qu'elle s'était assise sur les genoux de Calvin. Enfin, elle ne le connaissait que de nom, mais par réputation, elle aurait pu dire qu'il aimait tout ce qui était fête et un peu cul-cul. Alors, elle se demandait pourquoi avait-il l'air de tant s'ennuyer. Puis elle mit sa main devant la bouche pour commencer à avoir un fou rire. Pourquoi ?. Ne lui poser pas la question, elle ne sera pas en état de vous répondre ..

      - Toi ! Dit elle en désignant du doigt avant de l'attraper pour qu'il se lève. Où est Matthew ? Elle se doutait fort qu'il le connaisse, mais on ne sait jamais.. Calvin avait l'air complètement à côté de la plaque. Ok .. je vois que tu t'amuse autant que moi ..


    Puis elle le tira par le bras, ce mis derrière lui puis affronta à nouveau la foule avec Calvin comme bouclier. Elle arriva enfin à la porte de sortie de ce foutu bateau, le château n'était plus très loin ... Puis en voulant descendre elle ressentit tout un coup un liquide froid qui lui avait complètement mouillé les cheveux et qui descendais à présent le long de son corps. Elle ce retourna puis fit Calcin à côté d'elle qui sembler toujours à côté de la plaque et puis une jeune femme qu'elle ne connaissais ni d'Eve, ni d'Adam avec un grand verre dans la main qui sembler vide. Elle compris de suite que la jeune femme ne c'était pas gêner pour vider son verre sur Megan. Elle semblait complètement déchirer, mais pour Megan, ce n'était surement pas une excuse. Elle lui sauta dessus pour ce retrouver par terre sur elle en train de la défigurer avant de sentir des mains autour de sa taille qui sembler la tirée en arrière pour la dégager de là ..


__________
J'avais envie de copier Carolyn C'est bon te prend pas des ailes con


Dernière édition par Megan Beckerson le Sam 26 Juil - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elsewhere.e-monsite.com/accueil.html
Camron Johnson
CutyModo | D'lor en boîte <3
avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 28
Localisation : D.T.F.
Date d'inscription : 04/04/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Sam 26 Juil - 1:14

Spoiler:
 

    Inutile de le caché, Camron était content que la balance aie enfin changé de sens et que l’existence de cette fête eut réellement une utilité. Certes ils s’étaient tous amusés grâce à l’ingénieuse idée que Carolyn avait eu de lancer un jeu qui permettrait a tout le monde de montrer comme ils étaient vraiment, malheureusement il se tourna rapidement en règlement de compte et les vacanciers se retrouvèrent assez rapidement avec des têtes en décomposition, de quoi vous désespérer encore plus que vous ne l’êtes déjà. Qui étaient les mecs que la jeune femme avait embrassé alors qu’elle n’avait aucune sentiments pour eux, il n’en savait rien, et puis là n’était pas l’important, Camron avait fini par se dire qu’il n’était pas concerné par l’histoire et qu’il était déjà arrivé a tout le monde d’embrassé quelqu’un pour déconné, lors d’une soirée sous l’effet de l’alcool ou pour un simple pari. Avec qui elle avait participé à un plan à trois il n’en savait rien non plus, et même si se sont principalement les choses qui lui avaient pourri la soirée car il s’était posé des tas de question, ajouté à ça le fait que son couple tendait quasi que sur un file, il avait décidé de ne plus y pensé, c’était la meilleur chose à faire et si l’envie prenait a Carolyn de tout lui raconter sur son passé, il serait à son écoute, mais au fond, c’était peut-être mieux qu’il ne sache rien pour le moment… Le plus important c’était se qui était en train de se passer… Il était soulagé de savoir que les choses allaient enfin s’arrangé, ils le voulaient tout les deux alors il n’y avait pas de raison pour que cela parte en cacahuète.

    D’où lui était venu l’idée qu’il avait une quelconque liaison, ou peu importe le nom qu’elle lui donnait, avec Alexia restait une enigme totale dans la tête du jeune homme, avait-elle eu des doutes sur les sentiments de Camron ou sur sa fidélité ? Surement un coup de panique et il pouvait la comprendre mais s’il aimait les blondes ça se saurait, mais quelles que soient ses raisons, il ne pouvait pas lui en vouloir, lui aussi était passé par là. L’entendre éclater en sanglot dans ses bras fut quelque chose de … Nouveau pour le jeune, il savait que Carolyn était loin d’être le genre de fille qui pleure pour un rien, bien au contraire, de quoi lui faire comprendre qu’elle allait aussi mal que lui face à se qu’ils venaient tout les deux de traverser, chose dont il avait totalement longuement cru le contraire.

      « Moi aussi je t’aime Caro… Et même si j’ai aucune idée de tout se que tu as pu faire, c’est oublié, je veux plus vivre se qui s’est passez ces dernières semaines »

    Vous allez me dire, comment peut-il oublié quelque chose dont il n’a pas encore connaissance ? Bonne question, je me le demande aussi, Pascal à dit que le cœur à ses raisons que la raison ignore et je crois bien qu’il avait raison, se que venait de dire Camron en était bien la preuve où alors était-ce tout simplement les litres de vodka qu’il avait bu et recracher tout au long de la soirée qui faisait encore son effet. Mais se qu’il voulait au plus profond de lui c’était la récupérer, tout recommencé au début comme si rien de toute cela ne s’était passé. Au diable les longues explications car il ne ignorait totalement se qui c’était passé, il l’aimait alors pourquoi ne pas profité de se moment où ils s’étaient enfin retrouvé ? Impossible pour lui de ne pas prolongé le baiser que Carolyn avait pris soin de commencé, inutile de vous dire qu’un baiser comme celui la il n’était pas prêt de l’oublier, et malheureusement chaque bonne chose à une fin, même s’il l’aurait volonté prolongé pendant encore longtemps.

    La voir sourire fut quelque chose qui lui réchauffa le cœur encore plus que vous ne pouvez vous l’imaginez, était-elle à nouveau heureuse ? Et qui plus est peut-être grâce à lui ? Il l’espérait, mais tant qu’elle souriait et riait, tout ça faisait le petit bonheur de notre Camron adoré. Se qui servait de DJ, ou un truc du genre, eut l’idée de mettre une espèce de slow, comme si c’était se qui allait motiver tout les autres vacanciers à retirer leur nez de leur verre, mais il fallait l’avouer, le jeune homme était bien tenté de dansé avec Carolyn, après tout, elle ne lui avait pas accordé un seule danse de la soirée, mais elle en avait décidé autrement vu qu’elle voulait aller rejoindre Robin qu’elle avait laissé avec October… Assez étonnant d’ailleurs, car tout le monde sait qu’elle ne l’apprécie pas vraiment.

      « Je te suis »

    Il lui sourit avant de se laisser embarquer en dehors du bateau, après tout, la fête était bientôt finie, leur absence n’était donc pas si grave que ça, de plus une bonne partie était déjà rentré.

_________________

« L’amour n’est pas l’amour s’il fane
lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne,
quand la vie devient dure,
quand les choses changent,
le vrai amour reste inchangé »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Kresler

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 27
Localisation : #* Stuck in CC.
Date d'inscription : 26/06/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Lun 28 Juil - 23:00

    Il avait perdu la mémoire, enfin, façon de parler. Juste qu'il ne se souvenait pas de la totalité des évènements de cette longue soirée. Avec Megan, ils étaient retournés dans la foule, il l'avait retrouvé un tout petit peu plus tard, en train de se battre, ou plutôt d'en mettre plein la tête à une pauvre fille complètement...
    Enfin, maintenant, il savait que la fête approchait de la fin, ça se sentait et il n'avait plus qu'une envie, rentrer au château, quitter se bateau et aller dormir... Ou peut-être simplement se coucher, sans dormir... Il s'était emmerdé, en fait.

    *Heureusement qu'il y a de l'alcool, au moins on ne se rend compte de rien...*

    Il en avait raz le c*l d'être ici ! Il balança son verre sur une table et se dirigea vers la sortie du bateau. Soirée merdique, il avait un mal de tête atroce, la bouche pâteuse, il voyait floue et parfois, il avait l'impression qu'il allait s'écrouler... Et les gens autour étaient chiants, ils pouvaient pas se pousser du chemin, merde ! Il était un peu sur les nerfs. Si cette soirée avait eu pour but de rapprocher les "prisonniers" les uns des autres, échec. Et si elle avait été organisé pour distraire les habitants du château, et bien, il fallait simplement organiser le concours du plus "alcoolo", avec participation obligatoire... C'est bien connue, l'alcool vous fait tout oublier, les soucis, les regrets, les principes... Absolument tout...
    Il avait enfin réussi à atteindre la sortie du bateau. Il y retrouva un petit attroupement : Camron, le type du bar; Carolyn, sa copine semblait-il; il y avait Megan aussi, on l'avait détaché de la pauvre fille avant qu'elle ne la tue. Il s'approcha même si, au fond, il ne connaissait réellement personne à l'exception de Megan.
    Il grogna en trébuchant sur il ne savait quoi. Il devait faire une de ses gueules, un truc de bien. Il ne savait pas si c'était de la déception ou bien de la tristesse... Peut-être un peu de pitié, au fond. Oui, il avait pitié, de lui, de cette fête infernale et chiante à mourir qui n'avait absolument aucune raison d'être... Demain, elle serait déjà oublier, effacer des mémoires... Il regardait à peine les gens autour de lui, adressait parfois des sourires tristes à ceux qui lui en donnaient. Tous semblaient pressés d'aller se coucher et d'oublier cette terrible nuit. Tous bénissaient l'alcool car sans elle, probablement qu'ils auraient tous été se pendre... Matt rit comme ça, pour rien, tellement pathétique tout ça...

      « Maintenant, on va aller se coucher, et dormir... »

    Il avait plus dit ça pour lui même que pour les autres. Parce qu'au fond, tout le monde savait que c'était le mieux à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calvin Brown
PRiME TiME YOUR LiFE
avatar

Nombre de messages : 429
Age : 26
Localisation : New Yorkais.. fatalement Ecossais
Date d'inscription : 10/07/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Mar 29 Juil - 1:58

    Le mal de mer, c'est ce que lui avait fait découvrir ce bateau, le mal de mer. Une envie de tout vomir, comme s'il vomirait cette soirée avec. Il avait perdu Amber durant la soirée. Une nuit pour refaire surface, pour découvrir que cette vie pourrait être la meilleure. Et pourtant. Son coeur était ruiné. Autant que son estomac d'ailleurs, qui avait du mal à encaisser le mélange exotique du bateau avec l'alcool qui avait un meilleur effet sur lui lorsqu'il avait le pied à terre. Il regardant les lumières clignoter, le regard vide et incrédule, il se repassait la scène de leur arrivée. Il lui semblait entendre des pleurs, mais comment savoir si ce n'était pas les siens qu'il entendait. A l'intérieur de lui, il mourrait. Sa vie n'en valait plus la peine ici. Même Amber, il semblait la perdre. Il s'avança vers la porte. Il avait chaud et déboutonna un peu sa chemise. La soirée avait été le coup de grâce. Le suicide ne servirait à rien, à part à le rendre plus sociopathe qu'il ne l'était, vis-à-vis des autres. C'était ce qui provoquait son plus grand malaise ici. Les autres. Il ne les comprenait pas et c'était réciproque. De toute façon, le suicide n'était pas ce qu'il voulait, aussi mal se trouvait il. Il voulait y croire encore, trop de choses auxquelles il tenait. Qui croire puisqu'il s'obstinait à penser que les esprits n'existaient pas. Il y avait parmi eux quelqu'un qui commandait tout ça. Une mauvaise blague. Si seulement. Mais une très mauvaise blague. Et si Wyatt n'était en réalité pas mort ? S'il était dans le coup ? Si Neil, son ami était alors lui aussi dans le coup ? Et si Amber l'était ?
    Des bouffées de chaleurs s'emparèrent de lui. Toutes ses idées l'angoissaient. Qui croire avec une pathologie comme la sienne à se lamenter et à douter tout le temps ? Ce château l'avait transformé. Oui, ça c'était sûr. Ce château avit une trop bonne emprise sur eux. Dans le bon ou dans le mauvaise sens. Mais les apparences étaient trompeuses. Tout ça retomberait sur eux. Sur lui, comme tous ceux qui se plaisaient ici. Désormais tous capables du pire. Une prison pour innocents. Innocents soumis à la pire des punitions.

    En regagnant le pont, il sentit l'atmosphère de plus en plus glauque. Le bateau si bien illuminé semblait s'éteindre seul, animant de temps à autre une ampoule qui avait éclatée durant la soirée, tandis que les névrosés festifs ne se rendaient compte de rien. Le bateau mourait, comme un feu le ferait. Il descendit sur le pont cherchant du regard un autre regard, réconfortant. L'impuissante raison, face à la puissance de la solitude. Il se sentait seul, abandonné comme on abandonnerai un enfant. Il n'était plus que ça. Quelqu'un que l'on devrait protéger et pas sur qui on devrait compter. Même s'il était un homme. Même si un jour il avait été le Calvin Brown que tout le monde était supposé connaitre. "Maintenant, on va aller se coucher et dormir..." Sage décision. Peu importait qui venait de dire ça. Calvin se tourna vers le bateau, une fois dehors. Cette vision fantasmatique lui donna mal à la tête. Tout semblait si peu réel. Il avait bu, à ne plus savoir quoi exactement, ça expliquait peut-être son si peu de raison. Mais, n'était-ce pas mieux ? Il fit quelques pas à reculons la main sur le front, comme si d'un clignement d'yeux, il réussirait à tout oublier et à se sentir mieux. Bel espoir, mais espoir envolé. Il se tourna pour avancer vers le château. Quitter la rivière à tout prix. Calvin avait oublié quelque chose dans le bateau, il en était certain. Mais quoi ? Espérant que ce n'était juste pas une partie de lui, il continua son chemin et arriva à la hauteur des autres qui semblaient être parés à rentrer eux aussi. Il inspira un grand coup et relâcha tout d'un coup. Se défaire de la pression pour recommencer tout à zéro. Dur d'oublier, dur même à avaler. En continuant son chemin un peu en retrait derrière les autres, Calvin songea que cet endroit n'avait rien pour déplaire et tout pour satisfaire. Et pourtant, déclarant tout bas, rien que pour lui, puisque tout le monde la savait déjà, il conclut :

      « Ce château est maudit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frozen-label.skyrock.com
Adam Peterson

avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Dans ce Maudit Château ...
Date d'inscription : 04/05/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Mer 30 Juil - 12:58

    La fête commençait tout doucement à se terminer, puisque tout le monde repartait dormir et se remettre de tout cet alcool ingurgité en une soirée. Adam ne pouvait pas se dire en meilleur état que les autres, chancelant et encore un verre à la main, il n’avait pas fière allure. Voyant que tout le monde désertait et qu’il serait bientôt le dernier en restant debout immobile, il commença à marcher en direction de la sortie, ses idées dans un brouillard complet, ne parvenant plus à réfléchir à ce qu’il faisait. Ne pouvant continuer plus loin sous l’effet de l’alcool, il s’assit sur un des sièges qui se tenait près de la sortie. Laissant le verre tombait, se foutant littéralement que la boisson se répande sur le sol ou que le verre se brise, il regarda dans le vide se sentant faible et exténué. Une âme charitable vint comme par miracle à sa rescousse. En levant les yeux, il aperçut le visage de son héros ou plutôt de son héroïne qui n’était autre qu’Apple. Lui faisant un sourire pour la remercier, il s’appuya sur l’épaule de sa bien aimée et se leva avec quelques difficultés. Tout en titubant et en s’accrochant tant bien que mal à Apple, ils arrivèrent enfin dehors. Ils marchèrent alors lentement, Adam agrippait à Apple et cette dernière tenant debout tant bien que mal, pour enfin voir leur but en face d’eux. Le château était imposant dans la nuit ce qui eut le don de faire frissonner Adam qui ne s’accrocha que plus à sa dulcinée. Enfin arrivé dans leur chambre, affalé sur le lit, il pensa soudain à la soirée qui s’était pour ainsi dire bien passée. Il était content qu’aucune mort ne conclue la fête. Le sourire aux lèvres, il embrassa sa petite amie.

    « Bonne nuit. »

    Il s’endormit de suite dans un sommeil sans rêve tellement la dose d’alcool ingurgitée l’empêcher de penser même endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 31
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   Mer 30 Juil - 21:28


    La brunette se sentait si bien à présent . Petit à petit, tout les soucis qu'elle avait eu ce soir, s'évaporaient, partaient en fumée . Dans les bras de son petit ami, elle avait l'impression qu'elle était ... heureuse . Ils déserrèrent leur étreinte se regardant dans les yeux, cet air de complicité & de malice qui leurs ressemblaient tant . A croire qu'ils s'étaient perdu depuis des lustres & des lustres, July aurait surement été heureuse de les voir ainsi . Et puis quand Carolyn Woods était heureuse, qui pouvait ne pas l'être ? Okay ça tourne légèrement au narcissique . Donc, le couple, après ces tendres retrouvailles émouvantes, se dirigèrent vers l'endroit par où ils étaient entrés; séparément . Carolyn tenait Camron par le bras, comme pour la marche nuptiale, un sourire suspendu au bout des lèvres, évitant avec grâce les épaules & têtes des passagers . Elle était préssée de retrouver Robin & de l'arracher des bras d'October, c'était comme si elle avait confié son enfant au voisin de palier sans trop de confiance . Donc elle se depecha de sortir du bâteau & rejoint la rive du lac .

    A son grand étonnement, October était toujours allongée dans l'herbe pour ne pas dire affalée, ce qui lui donnait des airs de pouf qu'on laché après une soirée, complétement bourée & vidée de toute son estime, mais Carolyn avait beau chercher des yeux son meilleur ami, elle ne le voyait pas . D'ailleurs, un petit groupe s'était rassemblé sur la rive, les yeux levés vers le bâteau, des yeux qui reflettaient, alcool, colère, mélancolie parmis tant d'autre choses . Mais pas de trace de Robin, paniquée & à deux doigts de noyer October dans la rivière, elle questionna rapidement le groupe qui se trouvait là ; une rousse, deux jeunes hommes qui lui étaient inconnu, Adam & sa petite copine blonde . On lui répondit que Robin était rentré au château, en courant, qu'il avait l'air boulversé . Pendant un instant elle deumera ainsi, à regarder October & le groupe, que faisaient-ils ici devant cette rive à observer le bâteau dégoutés ? Puis elle comprit, cette soirée avait été vraiment décevante & totalement nulle, & même si Carolyn avait retrouvé Camron un gout amer ne l'avait pas quitté . Elle aurait pu rester ici, comme eux, comme même Camron à présent mais Robin était parti & elle devait le retrouver . Elle prit le bras de Camron & se mit à courir, quand celui ci l'arreta & lui montra le bâteau, d'un signe de tête . Surement que ça allait la défouler, l'aider à tout relacher ... Bien que manquant de temps, elle se blottit contre le grand blond & regarda l'endroit surlequel elle l'avait retrouvé ...

      «Ce bâteau va surement couler, avec tout ce poids de colère & de chagrin ... »


    La brunette ne bougea pas, pendant quelques minutes, mais se résigna vite . Elle avait déjà joué les drama pour la soirée, c'était pas le moment de s'attendrir . Reprenant sa course vers le tunnel, elle jetta un oeil au château qui en imposait habituellement plus la nuit ... & bizarrement, elle se sentit comme chez elle . Une impression nouvelle, après la peur du château, voilà qu'elle le sentait chaleureux ... Qu'il était diabolique ce manoir, un vrai cauchemard, comme si ils pouvaient les controler par l'esprit . & maintenant qu'il avait bien les vacanciers en confiance, qu'allait-il faire comme horreur ? Bref, ce n'était pas le moment de penser à ça, courant dans le couloir incroyablement sombre, sa main moite dans celle de Camron .

      « Robin ! Robin ? Rooooooooooooob' !!! »


    Aucune réponse ne se fit entendre, jusqu'à ce que Carolyn trébuche & se retrouve par terre, une violente douleur au cotes . S'occupant plus de ce qui l'avait fait tombé que de sa côte peut être cassé, elle trouva un long corps étendu sur le sol, enfin adossé au mur & affalé de tout son long . Elle poussa un long soupir de soulagement en identifiant Robin, il était dans un sale état, aussi elle demanda à Camron de l'aider à le relever & essaya de lui parler, afin de le réveiller . Quand il ouvrit les yeux, elle lui balanca une gifle, afin qu'il reprenne ses esprits, à vrai dire elle était aussi énervée contre lui, pourquoi s'était-il enfuit ? Elle avait faillit avoir peur . Bref, vu qu'il ne tenait pas debout, Camrolyn le portèrent & sur le chemin Caro glissait des petits mots à son oreil, des trucs drôles, des souvenirs, des choses qui pourraient le faire réagir . Après tout, elle avait l'habitude de ce genre d'état, elle s'y connaissait largement . C'était la première fois que la miss voyait Robin ainsi, il gloussait de temps en temps & avait l'air totalement délirant . Elle trouva plus juste de l'emmener dans sa chambre, il avait besoin qu'on s'occupe de lui, aussi elle le déposa sur son lit . July était à coté & dormait, esperons que Robin n'allait pas faire du boucan bref elle l'allongea & lui dit :

      « Ecoute chéri, je te laisse la, je reviens . Tu reste ici, cette fois tu t'enfuie pas . »


    Après cela, elle sortit de la chambre avec Camron .


~~~~~~~~
Cloture de la fête . Du nouveau très très très bientôt ;) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soirée : HO HE MATELO !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée : HO HE MATELO !
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • L'EXTERIEUR :: RIVIERE .-
Sauter vers: