AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 In the darkness of the night [Carolyn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: In the darkness of the night [Carolyn]   Dim 20 Avr - 23:48


    Deux heure du matin sonna et Davin n'était toujours pas endormis. La lune était ronde ce soir et le silence régnait dans la chambre du deuxième étage du château qui était désormais sa prison. Le jeune homme était dans la chambre qui était désormais la sienne , et était allongé dans un lit qui était aussi le sien à présent , même si pour lui ce lit ne lui appartenait pas mais était juste , un lit qu'il occuperait jusqu'a qu'il sorte d'ici . Le New Yorkais regardait le plafond, les yeux grands ouverts. Il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Pourquoi ? Il ne savait pas. En réalité, depuis qu'il avait mit les pieds dans ce château, dormir lui devenait impossible. De toute façon, étant barman dans les boites de nuit de New York, ne pas dormir ne lui posait pas vraiment de problème. Le jeune homme observait donc le plafond, la tête remplis de mille et une chose qui l'empêchait de plongée dans les bras d’Orphée. Il pensait à sa vie d'avant , aux gens qu'il avait quitté , aux endroits où il ne remettrait sûrement jamais les pieds , aux chansons qu'il n'entendrait plus...Penser à tout ça lui faisait mal...Pire que ça , ça lui traverser l'âme et lui donnait un mal de ventre abominable . De plus, il détestait le silence, et le silence était bien évidemment, la chose qui occupait le plus la pièce où il était supposé dormir. Après plusieurs minutes à essayer plusieurs positions pour lui faciliter le sommeil, il abandonna et se leva précipitamment de ce lit.
    Davin se frotta les yeux, passa une main dans sa chevelure en bataille et sortit de la pièce. Il allait faire tour, voir s'il pouvait trouver quelques choses de plus intéressant que de galérer dans un lit. Le jeune homme, étant quelqu'un de très discret, prit soin de fermer la porte de la chambre avec une délicatesse impressionnante. Il longea alors le grand couloire où des énormes tableaux occupées les murs. Davin observa les tableaux. Brrr ! Voir toutes ces personnes sans vie peintent sur ces tableaux, ça lui filait la chair de poule ! Il imaginait que chacune de ces personnes avaient occupées le château, et que sûrement un de ces personnages avait occupés son lit. Il chassa cette idée de sa tête et continua d’avancer. Après plusieurs minutes de marche dans ce couloire qui n'en finissait pas, il tomba sur une porte. Davin ne l'avait jamais remarqué auparavant, ce qui était d'ailleurs plutôt étrange. Tiens pourquoi pas l'ouvrir ! Il posa délicatement sa main sur la poignée d'or et ouvra la porte. Un escalier se trouvait directement au pied de cette porte. Le jeune homme hésita : devait il descendre voir ce qui se trouvait au pied de ces escaliers ou valait il mieux regagner le lit ? Après plusieurs secondes d’hésitations, il tenta le tout pour le tout : il descendit la première marche de l’escalier. Etant pieds nus, il remarqua que l'escalier de pierre était plus que glacial. Ce détail ne lui donna pas envie de descendre le reste de l’escalier, et pourtant c'est ce qu'il fut.
    Arrivé en bas, il positionna bien le chandelier qui l'éclairait pour voir quel où il se trouvait. Brrr plus qu'effrayant ! C'était en réalité un endroit excessivement effrayant, le plus effrayant des endroits qu'il est vu dans ce château, et même dans toute son existence ! La pièce était petite et humide mais surtout très sombre. Il n'y avait rien, excepté un petit tabouret positionné devant un fenêtre extrêmement fine. Davin commençait vraiment à avoir peur ! Il regrettait de s'être aventuré ici ! Mon Dieu, quelle idée de descendre dans cet endroit ! C'était vraiment beaucoup trop effrayant, surtout quand on était seul et qu'il était environ deux heures du matin. Malgré tout, son envie d'aventure et de trouver des informations sur leur arrivée ici, prit le dessus. Il continua de longer la cave quand tout à coup il entendit un bruit suspect qui lui donna une des plus grande peur de sa vie. Il se retourna et appercut une silhouette . Il était désormais plus qu'affolé .

    " Qui est là? Y-a-quelqu'un? "

Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 31
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: In the darkness of the night [Carolyn]   Lun 21 Avr - 10:19



        « Un cri horrible déchira la nuit. Alors que peu à peu les lumières des misérables petites maisons du village s'allumait, lui était toujours là -où devrions-nous dire il n'était plus là- couché sur la moquette du salon. Cette moquette blanche où s'étalait le sang du pauvre diable, qui n'allait plus tarder à perdre le faible éclat de vie qui s'affichait sur son visage inexpressif ... C'était un crime hors du commun ... sa cervelle se répendait sur le sol, il ne restait de ses mains que des petits morceaux de chairs déchiquetées ... »



      « Ah mais c'est dégueulasse ! C'est dégueulasse ! »


    *Oups *
    Carolyn venait de crier un peu trop fort. July était juste à coté d'elle & dormait à poing fermés, elle s'était couché bien plus tôt dans la soirée après l'avoir passé avec son grand Sean alors que Carolyn était rentrée plus tard après avoir joué un peu au billard & avait en vain tenté de trouver le sommeil & essayer toutes les postions possibles pour y parvenir. Au bout d'une heure de tentative & également d'échec, Miss Woods décida de se lire un bon policier. Mais au final *les auteurs modernes sont nul à chier c'est grave*. La jeune femme se pencha vers son téléphone, aucun réseau, rien ... l'horloge afficha 2:06. Habituellement à cette heure là, elle était en boîte ou bien sur le campus en train de dormir profondément.

    Le livre ne lui plaisait pas du tout, elle le referma & se tourna d'un autre coté, la glace lui renvoyait son reflet. Elle ne put s'empêcher de se dire *quel gachis de rester là ...* Quelques minutes plus tard, résignée elle était déjà dans les escaliers essayant de faire le moins de bruit avec ses pieds nus. Où allait-elle ? Dieu seul le savait, mais le château a une de ses attirances, le soir, lorsque tout le monde dort, c'est comme s'il vous appelait à plonger dans ses entrailles ... pourquoi ? Aucune idée. Donc Carolyn descendait les marches de marbre blanc doucement, en chemise de nuit en soie beige. Elle passa devant la salle de divertissement sans s'y intéresser & continua son chemin dans les couloirs lorsqu'elle y vit distinctement une silouhette entrer dans une sorte de porte.

    Etrangement, cette silhouette là ne lui fit pas peur, elle ne l'avait pas vu dans les détails, mais elle avait vu un truc long & pas trop large s'engouffrer dans la porte. Caro s'approcha un peu & s'arrêta à quelques mètres de l'ouverture en question. *N'y vas pas.* La tentation était trop forte pour y résister, & si c'était un vacancier paumé ? Il aurait surement besoin d'aide non ? & Carolyn n'allait pas retourna dans sa chambre pour lire un semblant de policier gore. Comme attirée par une force étrange elle pénétra à son tour dans l'ouverture. Cette porte donnait directement sur un escalier qui lui gela les pieds. En s'aventurant de plus en plus elle remarqua que la pénombre totale régnait sur l'endroit & qu'elle n'avait aucun lampe, alors qu'elle s'apprêtait à rebrousser chemin elle crut apercevoir un filet de lumière un peu plus loin. Elle revint sur ses pas & continua sa route d'un pas rapide histoire de ne pas perdre la lumière ...

    Quelques minutes plus tard elle se retrouvait face à cette lumière qui était en fait un chandelier porté par .. la silhouette de tout-à-l'heure. Elle s'approcha un peu plus & entendit un :

      « Qui est là? Y-a-quelqu'un? »


    Une voix masculine. *Ouf.* Carolyn regarda la silhouette en question, un homme grand, bien bâti & avec une tignasse décoiffée. Des mecs comme ça au château il y en avait des tas, donc il n'était pas dangereux.

      « Hey ... No stress ... Qu'est ce que tu fais ici ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: In the darkness of the night [Carolyn]   Lun 21 Avr - 12:09


    A ce moment précis, posté dans cet endroit si effrayant et si noir, Davin commencer vraiment à se croire dans un film d’horreur. Non ce n'était pas possible...Il était sûrement entrain de dormir. Oui c'était ça, il faisait un cauchemar ! Voulant confirmer son hypothèse, il se pinça légèrement son bras. *Aie ! Ca fait mal ! * Aucun doute, il était bien dans une pièce étrange et il avait bien entendu un bruit. La peur l'envahit d'un seul trait ce qui lui fit serrer le chandelier avec une force incroyable. *Wahhh, c'est la honte d'avoir aussi peur * Intérieurement, il se moquait de sa réaction. Quoi c'est vrai après tout, le bruit n'était sûrement que le vent ou quelques choses dans le genre. Le jeune homme effaça toute traces de peur qui pouvaient se dessiner sur son visage comme pour se convaincre qu'il n'avait pas peur non...
    Davin se retourna pour enfin découvrir ce qui avait causé ce bruit. Une silhouette fine et plutôt grande se dessina dans l’obscurité. Cette silhouette ne paraissait pas du tout étrange non au contraire, ça rassura presque Davin qui s'était imaginé tomber face à face avec un monstre de ce terrible château. Il en poussa même un soupire de soulagement. * Quel idiot d'avoir eut aussi peur pour rien...*
    Une voix féminine vint donner une réponse à ses questions.

    « Hey ... No stress ... Qu'est ce que tu fais ici ? »

    Le jeune homme fut d'autant plus rassuré d'entendre ça. C'est bon, il avait retrouvé son rythme cardiaque habituel et était désormais, plutôt calme. Qu'est ce qu'il faisait ici ? A vrai dire il ne savait pas vraiment. Il était tout simplement tombé dans cet endroit horrible par pur hasard, et savait désormais que quand il passerait devant la petite porte au fin fond de la couleur du rez de chausser, il ne descendrait jamais plus l’escalier de marbre blanc.
    Davin allait donner une réponse d'autant plus banale à la jeune fille qui l'avait sortie de sa solitude nocturne.

    " Hey...Euh à vrai dire je sais pas vraiment ce que je fais ici , j'arrivais pas à dormir , jme suis baladais , jsuis tombé sur une porte que j'avais jamais vu et tu connais la suite..."

    Le New Yorkais afficha un air plutôt fatigué. Il haussa légèrement les épaules comme pour montrer que la situation n'avait rien de bien passionnant. Il lui avait répondit, mais elle, que faisait elle ici ? C'est vrai, il n'était pas le seul dans cet endroit si effrayant à 2heure du matin.

    " Et toi, qu'est ce que tu fais ici ? Jpensais être le seul insomniaque dans ce château ! "

    Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme, qui était entrain de parler à une silhouette dont il était incapable de donner les moindres détails physiques de la jeune fille, tellement elle était cachée par l’obscurité. Pour enfin donner un visage à la demoiselle, il s’avance, le bras en avant pour éclairer son passage. Arrivé à quelques mètres d'elle il puit enfin voir les traits du visage de la jeune fille. Hum fort agréable à regarder ! Elle était vraiment très jolie. Bizarrement, il ne l'avait encore jamais vu auparavant. La sensation de ne pas connaître tout le monde était plutôt étrange pour Davin, qui habituellement, connaissaient absolument toutes les personnes qui berçaient son quotidien...Mais ici n'était pas la vraie vie, et Davin n'était plus le barman populaire mais seulement, un homme qui faisait partie des 30aines de personnes coincées ici...
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 31
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: In the darkness of the night [Carolyn]   Sam 26 Avr - 0:34

    Voila ce qui agrémentait les nuits de Carolyn : un bouquin policier merdique, une July endormie profondément & quelques escapades dans le chateau toute seule. D'abord Carolyn détestait ne pas arriver à s'endormir, d'habitude elle rentrait de Club, elle était capout, elle posait sa tête sur son gros oreiller & deux secondes plus tard, elle était plongée dans les bras de Morphée. Ou bien elle ne dormait pas & c'était aussi le cas de July donc elles pouvaient papoter longtemps sans se soucier de l'heure. Mais là, elle n'était pas capout & il n'y avait pas July pour discuter avec elle, ça c'était l'horreur. Après tout ça servait à quoi de dormir ? Carolyn n'avait pas besoin de repos, c'était une pile electrique à durée ilimitée ... * Belle allusion* Elle aurait préferé ne jamais avoir à dormir, comme ça on pourrait faire tout le temps la fête .

    Mais seulement, le sommeil & le repos existaient bien & c'est ce qui avait plongé le chateau dans un silence mortel . Ca fichait la trouille faut avouer, imaginez vous là, en train de lire ce message : vous êtes dans un chateau immense, le moindre petit bruit de votre talon nu sur le parquet craquant résonne dans toutes les pièces, tout les couloirs & tout le reste du manoir . A force les vacanciers s'y étaient, non pas habitués mais avait appris à avoir peur. Cette peur qui envahi tout le corps, glace notre sang & immobilise nos sens ... ils avaient appris à la ressentir à chaque moment de leur séjour ici . Vous comprendrez donc pourquoi Carolyn avait suivi cet sillouhette ...

    & Puis a présent qu'elle se trouvait face à elle, la peur s'était retirée, était repartie se tapir sous les meubles, sous les tapis de l'immense chateau. C'était en fait un jeune homme qui avait l'air sacrément angoissée ce qui avait amusé Carolyn, oui ça l'amusait de jouer les courageuses alors qu'en fait elle était surtout insouciante . & puis ça l'amusa aussi lorsqu'il lui dit :

      « Hey...Euh à vrai dire je sais pas vraiment ce que je fais ici , j'arrivais pas à dormir , jme suis baladais , jsuis tombé sur une porte que j'avais jamais vu et tu connais la suite... »


    Elle esquissa un sourire en esperant d'un coté rassuré le jeune homme ...

      « Et toi, qu'est ce que tu fais ici ? Jpensais être le seul insomniaque dans ce château ! »


    Là, il lui posait une colle : qu'est ce qu'elle faisait en dehors de sa chambre celle là ? C'est vrai elle n'avait même pas penser à cela, c'était comme si le chateau l'avait appelé, une force inconnue qui l'avait poussé à découvrir le chateau sous ses heures macabres. Mais elle n'allait pas dire celà au jeune inconnu, elle reprit donc en toussotant un peu & en souriant :

      « Moi ? Bah j'avais faim & puis je t'ai vu sombrer derrière une porte alors j'ai voulu te sauver ! »


    Elle éclata de rire . En fait ce n'était pas le bon contexte pour éclater de rire, ils étaient seuls dans un immense ou étroit couloir, aucun des deux ne le savaient & ils n'y voyait rien, rien à part leurs deux visages très proches l'un de l'autre pour se faire éclairer par la lumière. Pendant un long moment Carolyn resta immobile, en pensant à rien, essayant d'entendre un petit bruit ou attendant un geste de la part du jeune homme . Puis elle se résigna enfin & le prit par le bras :

      « Bon il faut qu'on sorte d'ici tu pense pas ? »


    Ils entamèrent leur marche vers l'endroit d'où ils étaient arrivés .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: In the darkness of the night [Carolyn]   Dim 27 Avr - 0:50


    Davin observait tout autour de lui, sans vraiment quitter le regard de la jeune fille On ne savait jamais ici, il suffisait de tourner la tête cinq secondes et on se retrouvait seul ou encore dans un nouvel endroit encore plus effrayant que celui où nous étions ! Le jeune homme tenait la torche avec une force incroyable, comme s'il avait peur qu'on la lui arrache. Il savait que si la torche venait à s'éteindre , ils seraient tout les deux dans le noir le plus totale , mais aussi coincé dans cet horrible endroit parce que pour remonter les escaliers sans lumière "bonjour la galère ! " . C'était vraiment la chose à éviter car Davin avait dé eut sa dose de peur et surtout de honte. La jeune fille qui se trouvait en face de lui à une distance très étroite, dans un premier temps lançait des regards plutôt rassurant au jeune homme, mais dans un deuxième temps, Davin comprit qu'elle se moquait un peu de lui. Intérieurement, il en riait car lui aussi se sentait légèrement ridicule dans ce cave à une heure indéterminée de la soirée, à se faire des frayeurs tout seul.
    Le jeune homme essaya de reprendre son air si cool auquel tout le monde le connaissait. Il passa sa main dans ses cheveux, qui étaient complètement en bataille, comme pour essayer de se recoiffer pour être un peu plus présentable. Cela ne servit à rien, sa coupe resta digne d'un homme qui venait de sortir d'une bonne après midi de sommeil. Après tout c'est peut être ce qu'il aurait mit valu faire à cette heure ci : dormir. Mais dormir n'était pas la chose la plus facile à faire dans ce château, oh loin de là ! Le silence occupé la nuit, et le silence faisait beaucoup trop peur à Davin. Il était tellement habitué à n’entendre des bruits qu'il ne supportait pas le fait qu'il n'y avait aucun son dans sa chambre avant de s’endormir. Même si cela faisait quand même pas mal de temps qu'il séjournait dans ce château, il n'était toujours pas habitué aux nuits. C'était pour lui la chose la plus difficile à gérer dans cet endroit.
    Davin afficha un sourire. Elle avait faim ? Alors c'était une de ces filles qui avaient prit l'habitude de faire un petit saut dans la cuisine vers 2heure du matin ? Le New Yorkais avait repérait un bon nombre de filles plutôt gourmandes qui passaient leur journée (et leur nuit) dans la cuisine, pourtant, il ne lui semblait pas que l'inconnue en faisait partie. Davin se mit à rire en entendant la fin de la réponse de la jeune fille. Le sauver ? Elle avait l'air d'avoir beaucoup d’humour. Là il comprit que sa petite escapade nocturne avait semblait sûrement d'un léger ridicule, mais il s'en moquait un peu, après tout il n'avait pas choisi de se retrouver dans cet endroit si obscure.

    " Me sauver ?! Olala faut vraiment que je te remercie alors, je sais vraiment pas ce que j'aurais fais sans toi ! Qui sait alors qu'il est je serais sûrement perdu dans cet endroit terrifiant...Brr j'en ai la chair de poule..."

    Il prit un air totalement effrayé tout en regardant la demoiselle qui se trouvait toujours en face de lui puis il se mit à rire. Davin se laissa prendre par le bras, tout en commencant à avancer dans le couloire très étroit et plutôt humide. Il avait un bras prit par la jeune fille et dans l'autre main, il tenait la torche qu'il mettait bien devant eux. Il lâcha un sourire amusé comme pour répondre à la proposition de l’inconnue.

    " Ouais je crois qu'il vaudrait mieux ! "

    Ils continuaient d'avancer dans ce couloir. Davin avançait très lentement et faisait très attention à l'endroit où il posait son pied car l'endroit se montrait être légèrement glissant, sûrement du à l'humidité qui envahissait la cave. Il faisait aussi attention de ne pas trop écrasé la jeune fille qui se trouvait à coté de lui car le couloir se montrait vraiment très étroit. Davin, pendant qu'il avançait, remarqua qu'il ne connaissait toujours pas l'identité de la jeune fille qui l'avait " sauvé «. Il décida de résoudre le mystère du prénom de l'inconnue en brisant le silence.

    " En faite, j'ai le droit de savoir l'identité de ma sauveuse ? "

    Le jeune homme regarda la demoiselle tout en lui adressant un sourire. Il prenait toujours soin d'avancer très prudemment.

Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Woods
Admin » ▪ Coffee & Cigarettes .
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 31
Localisation : In arms of a guy certainly ^^
Date d'inscription : 28/10/2007

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: In the darkness of the night [Carolyn]   Lun 5 Mai - 16:38

    Vu de l'extérieur, la scène aurait pu être l'une des débuts de films d'horreur. Vous savez lorsque des jeunes, beaux & gentils tombent sur un truc ou une personne pas très jeune ni belle ni gentille ... && puis ensuite, on les situe dans un contexte assez effrayant, une cave humide, où l'on entend seulement les gouttelettes qui tombent sur les dalles branlantes, dans la pénombre totale, ou à peine éclairée par une faible lueur d'une torche qui risque à quatre vingt pour cent de s'éteindre. Et puis à ce moment là où vous êtes bien dans le suspense, on vous balance un truc bien gore, bien dégueulasse à vous dégouter de la biologie à l'école.

    Il valait mieux espérer que cette scène n'aurait pas lieu avec ce couple d'inconnu. Carolyn était toujours aussi près de l'inconnu essayant de voir comment il était, non pas qu'elle voulait voir s'il était mignon pour se le taper mais seulement pour voir si elle ne l'avait pas déjà vu où si il était hum .. normal. Lorsqu'il remarqua que Carolyn le regardait, il porta sa main à sa chevelure en bataille et essaya en vain de la rendre plus ... calme. Cela amusait Carolyn, il avait l'air d'avoir eu vachement peur & puis maintenant la situation devenait un peu comique, tout les deux serrés pour s'éclairer dans une cave d'un horrible château, rigolo pas vrai ?

    Amusée par les événements, Carolyn se trouva rapidement une excuse de s'être promenée dans le château si tard, car véritablement elle n'en avait aucune, c'était bête, de se promener pour rien, mais elle avait été comme appelée. Mais ça lui donnait le statut de la courageuse héroïne, alors autant en profiter un peu.

      « Me sauver ?! Olala faut vraiment que je te remercie alors, je sais vraiment pas ce que j'aurais fais sans toi ! Qui sait à l'heure qu'il est je serais sûrement perdu dans cet endroit terrifiant...Brr j'en ai la chair de poule... »

      « Qu'est ce que j'adore entendre cette phrase ... Qu'est que tu ferais sans moi ! Un endroit terrifiant? Je crois que nous y sommes déjà ... »


    Les deux jeunes gens éclatèrent de rire ensemble. * Il a l'air sympa * Carolyn baissa donc sa garde, ce qui était mal car dans le cas où il aurait été un esprit malfaisant ou un truc dans ce genre là, elle serait cuite. Mais Carolyn était ainsi, elle faisait trop rapidement confiance aux gens & c'était mal. Ils commencèrent à avancer, Miss Woods lui tenait le bras & lui brandissait la torche devant de sorte de voir où ils mettaient les pieds. apparemment c'était très grand car elle ne voyait aucun murs & d'ailleurs aucune porte ...



      « Au fait, j'ai le droit de savoir l'identité de ma sauveuse ? »

      « A voir ... Combien tu m'donne ? Non je plaisante, je m'appelle Carolyn. & le sauvé ... comment s'appelle-t-il ? »


    Elle émit un petit rire & continua à chercher une porte ou des escaliers ... Quelques minutes plus tard Carolyn dut admettre qu'ils tournaient en rond, aucune trace de porte ...

      « Je ... euh ... Y'a pas de porte ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s0-cursed.highbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In the darkness of the night [Carolyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
In the darkness of the night [Carolyn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» mansion of darkness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • MONTONS . MONTONS . . . :: CAVE HUMIDE .-
Sauter vers: