AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oups, fait froid [Robin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Oups, fait froid [Robin]   Mer 9 Avr - 18:54


  • Une sensation de froid intense parcouru alors le corps d’Amber. Elle commença à grelotter et frissonner… Elle ne comprenait pas pourquoi elle avait aussi froid, elle était au chaud, dans son bon petit lit douillé. Elle se rappelait même avoir laisser ses volets ouverts pour voir le jour se lever… Peut-être qu’elle n’était plus dans son lit ? Une idée lui vint à l’esprit, non, ce n’était pas possible ! Elle ne pouvait pas s’être couchée et être maintenant dehors… Amber se pensait dehors ?! Qu’elle bourde ! Non, elle n’était pas dehors, elle sentit alors le froid plus intense et elle se décida a enfin ouvrit les yeux… Un cri se congela dans sa gorge et Amber ouvrit de grands yeux étonnés. Elle se trouvait dans une pièce carrée et assez petite, la grande porte était fermée et Amber su rapidement qu’elle était fermée a clef. Elle passa sa main dans ses cheveux et bailla, elle commençait à stresser, elle le sentait car son cœur battait de plus en plus fort dans sa poitrine. Elle regarda le plafond, rien ne montrait une sortie, ou au moins, apparente et elle était trop petite pour y accéder. Baissant enfin les yeux, elle vit alors des crânes dans un état assez différents mais, dans l’ensemble, un assez bon. Elle vit alors des os et, surprise par toute cette horreur, se leva et sauta en arrière tout en poussant un cri d’effroi. Elle pensait retomber sur un mur mais elle sentit que, derrière elle, c’était plus une personne que le mur froid et dur. Elle se retourna vivement et vit alors un jeune homme qui lui souriait, il n’avait pas vraiment l’air d’avoir peur alors qu’Amber, elle, était terrifiée. Il avait un visage assez agréable et un sourire avenant, il était assez mignon mais Amber était en couple, enfin ouais ! Elle l’observa, vraiment, il n’avait pas l’air d’un tueur en série et l’avait déjà vus dans le château auparavant. Elle ne le connaissait pas personnellement mais indirectement par les rumeurs du château, on se croirait dans un magazine people géant ! Elle baissa alors les yeux vers ses vêtements... En chemise de nuit, Amber n'était pas a son avantage niveau sérieux mais on pouvait passer. Le rose pâle de la chemise contrastait avec le rouge de ses joues meurties par le froid... Elle lui dit d’une voix mal assurer :

    « - Depuis quand on est là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Mer 9 Avr - 19:22

Robin ne s’était endormi pas vraiment tranquille la nuit dernière. Il avait passé près de deux heures à tourner dans tous les sens dans son lit à baldaquin. Et puis finalement son esprit s’était calmé et il avait enfin dit bonjour à Morphée. Mais quelques heures plus tard, le jeune homme se réveilla. Il resta un instant dans un col tard, toujours les yeux fermés mais il sentait que la réalité était présente. Un frisson le parcouru. Il était extrêmement mal couché. Il avait même mal au dos. Fronçant les sourcils, il s’étira lentement avant de se décider à ouvrir les yeux. Et là il ne comprit pas. Il resta perplexe devant ce qu’il voyait. Ce n’était pas sa chambre, si son lit à baldaquin. C’était une pièce froide, aux quatre murs assez effrayant. Levant les yeux vers le plafond, son visage se décomposa au fur et à mesure que son regard visitait la pièce. Il se demanda alors s’il n’était pas somnambule. Si cette nuit, ces rêves qu’il avait fait, n’était que le reflet d’un comportement étrange de personne qui rêve en étant éveillé. Mais en y réfléchissant, il n’y avait aucun rêve qui ressemblé de loin ou de près au trajet dans un château.

Il avait ses mains posées sur le sol froid de la prison où il était. Après un moment d’insensibilité, il se rendit compte de l’endroit où il était. La chambre froide. Il enleva ses mains du sol et les regarda, d’un regard incompréhensif. Robin ne savait vraiment pas ce qu’il foutait là. Puis il se redressa un peu plus, se retrouvant à genou. Là, il vit devant lui la porte de la chambre. Son cœur s’accéléra, et si la porte était fermée ? Il se mit debout et se rendit compte qu’il était en pyjama avec le peignoir blanc au blason du château qu’il avait emprunté dans la salle de bain. Le jeune homme s’étonna de plus bel. Il ne souvenait pas de l’avoir enfilé la veille. Debout, il finit par s’approcher de la porte de la pièce carrée. Il posa sa main sur la poigné et eu une mauvaise appréhension. Elle fut fondée car la porte était fermée. Robin recula de quelques pas et se sentit soudainement assez mal. Qu’est-ce qu’il foutait là ? Et comment allait-il sortir d’ici ?

Depuis son arrivée, il ne lui était pas encore arriver pareille mésaventure. Il avait bien sûr faillit tomber dans les escaliers. Il lui avait semblé ne pas voir son reflet dans la glace de la salle de bain, mais il avait tout mis sur le dos de la fatigue. Quoique en vacances, ce château avait le don de la rendre extrêmement nerveux. Et en regardant autour de lui, il vit une jeune femme sur le sol. Elle dormait encore. On aurait dit que son cœur aller exploser tellement il battait dans son cœur. A la fois soulager d’avoir de la compagnie, il n’était malheureusement pas le seul à avoir était piégé. Et puis la vision de Saw, le film, lui revint à l’esprit. Et si jamais c’était elle qui les avait enfermé. Dans Saw, le méchant se faisait passé pour mort, mais là, elle pouvait très bien se faire passé pour une gentille jeune fille, toute prête à l’aider à s’échapper pour finalement le tuer quand il sortirait de cet enfer. Il n’eut pas le temps de réfléchir. La brunette se réveillait. Sur la défensive, Robin essayait de trouver l’attitude à avoir devant un tueur, ou en l’occurrence une tueuse, en série. Et puis il resta dans son coin, en la regardant se réveiller, s’apercevoir d’où elle était et finalement le voir lui. Elle demanda depuis combien de temps ils étaient là. Robin avait arboré un sourire calme et voir un peu trop rassurant pour l’occasion.


« Aucune idée… » Lança Robin en haussant les épaules.

Et puis son sourire s’effaça peu à peu pour faire passer une expression plus apte à la situation. Un visage décomposé par l’incompréhension et les questions.


« Hm…Tu aurais une idée de notre venue ici ? Et une solution pour nous faire sortir de là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Mer 9 Avr - 19:53


  • Amber passa la main dans ses longs cheveux bruns bouclés et soupira. Non, elle ne savait pas comment ils étaient venus, elle aurait vraiment voulu se trouver autre part, comme dans son lit a dormir bien calmement comme tous les autres personnes dans ce foutue château mais elle l’avait quitter pour se retrouver ici dans des circonstances mystérieuse et avec un garçon qui la prenait pour une tueuse en série alors qu’elle avait peur du sang, génial ! La jeune fille ferma les yeux, essayant vainement de se calmer ou, au moins, d’arriver à voir une image positive qui pourrait la faire, par la suite, se calmer… Elle se voyait, quelques mois plus tôt, avec Calvin, chez elle. Elle était belle à l’époque, elle était heureuse et vivait un conte de fée avec son petit ami. Elle voyait encore sa mère qui lui demandait quand était le mariage… Après Amber et Calvin partirent en vacances vers ce soit disant hôtel ! Ils virent ce château et entrèrent, qu’elle bêtise idiote ! Elle s’en voudrait à jamais d’être venue ici. Encore fallait-il qu’elle puisse vivre assez longtemps et aussi sortir de cette vieille bâtisse ! Amber s’était toujours poser des questions sur le château, qui en était l’heureux propriétaire ? Qui les gardaient tous ici ? La jeune fille avait mainte fois été à la bibliothèque pour trouver un livre sur cet endroit, même un journal intime ou encore un article mais ses efforts furent vins ! Amber ne trouva strictement rien sur le sujet et, en plus, n’avait lu que des livres nuls ! Mais revenons au moment présent. Le garçon, dont elle ne connaissait pas le prénom ni rien de lui, avait l’air d’allez mal. Il voulait sortir et elle aussi, ne demandait que cela ! Mais elle ne trouvait pas de sortie et cela la gênait beaucoup. Elle s’approcha de la porte et la passa en revue. La serrure était assez simple et elle attrapa une jolie barrette qu’elle enfonça dedans pour pouvoir l’ouvrit. Elle avait vus beaucoup trop de films d’espions pour vraiment croire que sa technique allait marcher mais elle pouvait toujours essayer ! Après tous, qu’est-ce qu’elle perdait ? Elle tenta de faire bouger la barrette en vains, la serrure refusait de bouger d’un millimètre. Reprenant son observa de la porte, Amber se baissa et regarda en dessous, il y avait un écart assez mince et elle ne pouvait pas passer, ça c’était sur ! Elle se releva et se tourna vers le garçon, elle lui dit d’un regard désoler :

    « - C’est pas par la porte qu’on partira, je ne vois aucun moyen de l’ouvrir ! Tu pourrais me porter pour que je voie le plafond, s’il te plaît ? »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Jeu 10 Avr - 17:00

Le jeune homme regarda perplexe la jeune femme essayait d’ouvrir la porte avec une pince à cheveux. Haussant les sourcils, après un petit moment il ria légèrement.

« Hum…Je ne crois pas que tu arriveras à quoique ce soit avec…Une pince à cheveux…Ca serait plus pratique avec une carte de crédit ! » Lança-t-il amusé par cette situation. « Cette porte est blindée…Il faudrait une dynamite pour l’ouvrir ! » Reprit-il avec un peu plus de sérieux.

Pas que Robin ait déjà essayé d’ouvrir une porte avec une carte de crédit, ni même avec une pince à cheveux, mais le jeune homme avait pour amie une certaine Carolyn très portée sur l’espionnage intempestif, et il avait déjà eut la chance d’assister à l’une de ses escapades. C’était une soirée de match, tout le monde regardait ce foutu football américain. Robin n’avait jamais adhéré à ce genre de sport. Ce qui lui valu les brimades de son père d’ailleurs, entre autre. Nous disions donc que ce soir de match, Carolyn avait décidé d’emmener le joyeux trio composé d’elle-même de July et de Robin, dans le bureau du principal de l’université pour y chercher son portable qu’un professeur lui avait confisqué. En même temps, elle en profita pour écrire quelques mots sur une fille qui tournait autour d’un garçon que Carolyn appréciait. La fille en question avait eu quelques heures de colles après cela. Et elle ne s’était plus jamais intéressée à ce garçon.

Robin passa une main dans ses cheveux. La jeune femme venait de se redresser après l’essaie pas vraiment concluent de la pince à cheveux. Il fronça les sourcils en se demanda encore une fois ce qu’ils pouvaient bien faire ici. C’est vrai que ce château n’était pas très rassurant, mais de là à aller jusqu’à des choses paranormales. Robin n’avait jamais cru à ce genre d’histoire. Il avait préféré la rationalité aux histoires de fantôme. C’est ça le prix de l’intelligence. N’était pas vraiment bête, Robin cherchait une histoire dans cette tête qui lui rappelé cette situation. Pendant ce temps, la jeune femme lui répondit et lui demanda de la soulever pour voir s’il n’y avait pas une sortie en haut. Une sortie…Robin regarda la brunette d’un air songeur avant de claquer des doigts.

« Nous sommes dans une chambre froide…Il doit bien y avoir une ventilation quelques part non ? » Lança-t-il en regardant autour de lui.

Quand il vit que la brunette attendait d’être soulevé il esquissa un faible sourire gêné avant de s’approcher et de s’accroupir pour qu’elle puisse monter.

« Regarde bien s’il n’y a pas une bouche d’aération quelques part…Un truc assez grand pour nous faire sortir d’ici… »

C’était vraiment étrange de se retrouver dans cette situation. Rien ne laissait présager qu’il se retrouverait ainsi. Avec quelqu’un qu’il ne connaissait même pas en plus. Il l’avait déjà croisé, sûrement, dans le château. Mais elle ne lui était pas familière. Enfin soyons raisonnable tout le monde ne se connaît pas dans ce foutu manoir.

« Au fait…Puisqu’on va devoir être ensemble pendant un certain moment, moi c’est Robin. » Lâcha le jeune homme en se demandant s’il pourrait supporter une charge comme ça dès le matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Jeu 10 Avr - 21:09


  • Amber n’en croyait pas ses yeux ! Le garçon qui lui faisait face à l’instant se moquait d’elle ? Mais pour qui il se prenait lui ?! Elle se cassait les pieds à chercher une issue de secours ou même un moyen de sortir de cette stupide situation et de ce stupide endroit ! Elle cherchait innocemment une toute petite, même de la taille d’un trou de souris, issue de sortie et lui il trouvait quelque chose a dire ?! Il ne s’était pas bougé pour faire quelque chose ou même essayer de voir quelque chose pour la porte ! Amber se retint difficilement de lui dire franchement ce qu’elle pensait au garçon ! Elle avait appris à essayer de se contrôler grâce aux autres tops Model qu’elle côtoyait tous les jours pour son boulot ! Certaines prenaient la grosse tête et Amber ne manquait jamais de les remettre a leur place mais elle avait vite compris qu’elle devait se retenir de dire quelque chose a ces filles car sinon elle vivrait un retour de flamme assez amer !

    Amber écouta la seconde remarque du jeune homme qui lui faisait face et elle du avouer qu’elle n’était pas vraiment bête ! La chambre froide avait besoin d’une ventilation seulement pour pouvoir renouveler l’air ou autres choses. Laissant sa rancœur de coté, Amber s’approcha de jeune homme qui s’accroupit pour la laisser monter sur ses épaules. Il avait l’air gêner mais on ne pouvait pas penser aux apparences lorsqu’on est enfermer dans une chambre froide dont la température ne cessait pas de descendre de minutes en minutes. Elle laissa le jeune homme se relever et resta silencieuse jusqu'à ce qu’il se présente en disant qu’il s’appelait Robin. Un prénom assez marrant lorsqu’on l’entendait mais Amber avait passé l’âge des blagues nulles sur les prénoms des autres personnes ! Amber sourit sur son perchoir, c’était vraiment le moment de faire connaissance alors qu’elle était sur les épaules d’un mec qu’elle ne connaissait que depuis 10 minutes. Elle lui dit alors qu’elle tâtonnait le plafond a la recherche de cette foutue ventilation :

« - Moi c’est Amber ! Oh faites, tu viens d’où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Jeu 10 Avr - 23:17

Robin se releva tant bien que mal avec la jeune femme sur les épaules. Ouai, le matin, comme ça, à froid, c'était pas facile de porter une personne. Il tituba un moment avant d'être assez stable sur ses deux jambes. La jeune femme se présenta alors sous le nom d'Amber. Un jolie prénom...Les yeux rivés vers le plafond, Robin semblait chercher en même temps que la dénommé Amber cette ventilation. Mais on ne voyait strictement rien, il fallait vraiment y aller à taton. Amber lui demanda alors d'où il venait. Toujours le regard vers le plafond, même s'il ne voyait rien, Robin tenait les jambes de la brunette pour évité qu'elle tombe.

« Je viens d'Hollywood...Je suis dans une école pour devenir acteur. » Répondit simplement Robin. « Et toi? »

Et puis, il repensa à un endroit sombre, le grenier, avec Apple. Il se souvint qu'il avait cet même peignoire et que dans ce peignoire...

« Eh ! J'ai un briquet ! » Lança Robin tout joyeux de sa trouvaille.

Il avait enfourné sa main dans sa poche et y avait trouvé l'objet. Le même qu'il y a quelques jours. Il afficha un sourire vainqueur et le sortant de sa poche et en le tendant à Amber. Ca peut toujours être utile. Surtout que dans ce genre de situation on ne sait pas vraiment comment réagir. Les deux jeunes gens ne se connaissaient que très peu et pourtant, ce genre de situation peut en rapprocher plus d'un. Enfin le moment n'était pas à l'angoisse et il restait un espoir, celui de cette ventilation. Il fallait la trouvé c'était le billet de sortie. En tout cas, c'était sur et certain qu'aucune personne ne passerait ici. Ca serait extrêmement rare et étrange. Ou peut-être serait-ce cette personne qui a emmener le couple dans ces lieux.

A cet instant, Robin pensa à July. Et si jamais il ne la revoyait plus. Et si jamais il ne devait plus entendre son rire ni voir son sourire. Le jeune homme eut un pincement au coeur et son genou flanchi une demi second, assez pour le destabiliser et pour recommencer une recherche du point d'appuie. Cette situation n'était pas du tout confortable. Le jeune homme commençait à avoir mal aux épaules et il se sentait soudainement assez mal. Il avait du mal à respirer et commençait à avoir des vertiges.

« Euh...Amber...Je ne me sens pas bien là...J'ai du mal à respirer... » Suffoqua le jeune homme.

Il avait ses mains sur les jambes à Amber. Au départ il les tenait fermement pour empêcher la jeune femme de tomber mais au fur et à mesure, sa pression diminua et il ne tenait finalement plus la brunette. Robin commença à voir des taches noires se dessiner sur ses yeux et il les ferma un instant. Peut-être l'erreur fatale puisqu'il s'écroula sur le sol de la chambre froide emportant avec lui Amber et le briquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Ven 11 Avr - 21:03


  • Robin venait d’Hollywood ? La classe ! Amber avait déjà été dans Hollywood pour son métier de mannequin et elle avait vus tous ce qui allait avec. Là-bas, toutes les apparences comptaient et Amber ne pensait vraiment pas qu’un garçon comme Robin, avec sa façon d’être ou autres, pouvait venir d’une ville où tout le monde ne pense qu’aux apparences et au look ! Mais cela ne la regardait pas et elle préféra ne faire aucun commentaire sur son style de vie. Amber, elle, venait de Londres, dont elle adorait le style. Pour elle, Londres était la ville du style, la ville où tout le monde devait être bien habillé car il n’y avait que des bons magasins ! Amber répondit alors a la question de Robin tout en continuant sa recherche de la ventilation :
« - Je viens de Londres, je suis mannequin sur les podiums… Elle continua d’une voix rageuse. Et maintenant je suis dans une chambre froide sur les épaules d’un garçon dont je ne sais presque rien à chercher une ventilation sans rien voir là-haut ! Génial, non ?



  • Amber en avait vraiment marre. La blague était vraiment trop nulle et elle voulait qu’ils arrêtent et qu’on la laisse enfin sortir de cet endroit horrible ! Elle poussa un soupir et descendit son regard vers Robin. Le pauvre, il devait supporter et le poids d’Amber et ses soupirs incessants ! Amber le savait, elle était vraiment énervante lorsqu’elle n’était pas contente ! Elle n’en faisait pas vraiment exprès mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’être comme ça ! Elle avait tenter plusieurs fois de se taire mais le naturel revenait au galop… au grand damne des personnes qui devaient la supporter ! Robin n’avait pas de chance, ce matin là, c’était tombé sur lui…



  • C’est alors que Robin lui dit joyeusement qu’il avait un briquet ! Amber faillit sauter de joie mais elle était sur les épaules de celui-ci et si elle faisait un mauvais geste, ils pourraient tombé tous les deux par terre et ça, Amber n’en avait pas besoin ! Un sourire illumina son visage et se baissa pour le prendre dans la main de Robin lorsque le jeune homme commença à avoir des vertiges ! Ce n’était vraiment pas le moment de tomber dans les pommes et Amber chercha rapidement un moyen d’éviter de tomber avec lui Robin commençait déjà a vaciller. Elle attrapa le plafond et s’accrocha de toutes ses forces pendant que Robin tombait à la renverse. Elle aurait voulut le retenir mais elle ne pouvait pas car elle n’avait pas assez de force. Elle resta accroché là-haut pendant que Robin s’étalait par terre. Le choc fut dur et c'est pour cela qu'elle lâcha rapidement sa prise et courut vers lui. Elle s’approcha de lui et s’assit en prenant sa tête et la déposant sur ses cuisses. Elle avait vraiment eu peur pour lui et, même si elle ne le connaissait pas, il était quand même un être humain ! Elle lui caressa le visage et lui dit:
« - Tu es vraiment mignon ! Pourquoi j'ai un petit copain moi déjà ? »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Ven 11 Avr - 22:09

Les genoux avaient fléchi. Les bras ballants, on aurait dit une marionnette à qui on avait coupé les fils. Heureusement, le corps de Robin se décomposa au fur et à mesure et sa tête ne se cogna que très peu sur le sol froid de la petite pièce. De l’extérieur, le jeune homme semblait paisible. On aurait dit un petit garçon qui dormait tranquillement. Mais à l’intérieur son cerveau bouillait. Il rêvait. Robin descendait un gigantesque toboggan qui ne se terminait jamais. Autour de lui il y avait toutes les personnes qu’il connaissait. Il n’arrivait pas à s’arrêter et la descente était très raide. A un moment donné, il finit par se réveiller. Ses yeux restèrent fermés. Il entendit la voix d’une jeune femme. Tout d’abord il se demanda pourquoi il n’était pas dans son lit, et où il était.

« July ? » Souffla Robin au bout d’un moment.

Au plus profond de lui, il aurait aimé que ce soit elle. Et puis, il se souvint qu’il n’était pas vraiment dans sa chambre mais plutôt dans la chambre froide du château. En compagnie d’une certaine Amber. Et soudain, Robin commença à avoir affreusement mal à la tête. Ca carburait la dedans. Il était donc tombé dans les pommes. Pourquoi ? Il avait eut des vertiges, avait fermé les yeux et puis plus rien. Et là, il était de retour dans la réalité, dans cette dure réalité. Un petit néon qui éclairé la pièce venait éblouir Robin qui finit par ouvrir les yeux. Fronçant légèrement les sourcils, il amena sa main sur son front en lâchant un grognement.

« Je t’ais pas fait mal ? » Demanda le jeune homme à l’encontre d’Amber.

Comment avait-il pu tomber ainsi dans les pommes. D’accord il n’avait pas mangé depuis quelques heures mais ce n’était pas une raison. Maintenant cette fille va croire que c’est une lopette. Bonjour le super acteur qui tombe dans les pommes devant le moindre obstacle. Et puis il avait prononcé le prénom de July. Robin espéra qu’Amber ne pose pas de question. Il n’avait pas envie de partir dessus, en tout cas, pas pour le moment.

Avant de tomber dans les pommes, Robin eut le temps d’entendre Amber parler d’elle. Elle était mannequin. Pas étonnant, elle était jolie. Et puis le sarcasme prit place. Mais ça, Robin n’avait pas eut le temps de contester avec une de ses vannes pourries. Là, Robin essayait de se relever doucement. Il s’aida tout d’abord avec ses coudes et puis ses mains. Pour l’instant ça allait. Et puis le jeune homme regarda autour de lui. C’est à ce moment là qu’il aperçut à quel point cet endroit était sinistre. Il y avait des squelettes sur le bord des murs. Ceux-ci étaient fissurés et moisis. Toute cette ambiance donnait envie de vomir à Robin qui amena rapidement sa main à sa bouche. Il devint soudainement tout blanc mais pu refreiner cette envie. Et puis il tourna sa figure blême vers Amber et la regarda. Il la voyait double. Le jeune homme ferma de nouveau les yeux avant de les rouvrir. Ca y est, il la voyait à présent normalement.

« Ouah…On dirait que j’ai une bonne gueule de bois…C’est…Bizarre… » Lança Robin en affichant un pauvre sourire. « Sinon t’as eu le temps de voir quoique ce soit ? » Reprit le jeune homme en regardant Amber dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Ven 11 Avr - 23:10


  • Robin prononça alors un prénom… July. Ce prénom était assez agréable ! Très jolie a l’écoute et que tout le monde pouvait reconnaître. Ce prénom était assez répandu, pourquoi ? Ca, c’est une autre histoire ! Amber n’avait jamais vraiment aimé son prénom, elle le trouvait moche et pas vraiment agréable à l’oreille, trop dur. La jeune fille avait observé Robin lorsqu’il l’avait dit d’une voix très bizarre. Comme si il voulait absolument que ce soit elle et personne d’autre. Amber ne savait pas ses relations avec cette fille mais ce qu’elle savait, de source sure, c’est que Robin n’était pas vraiment indifférent à son charme féminin. Mais cela ne regardait pas Amber et elle décida, comme beaucoup de fois ce matin, de ne rien dire à Robin ! C’était sa vie, pas la sienne.



  • Robin poussa un grognement et cela faillit faire éclater de rire Amber. Il avait une façon très drôle de grogner, comme un chien ! Mais, encore une nouvelle fois, elle se retint difficilement. C’est alors que Robin lui demanda si il lui avait fait mal, c’en n’était presque… touchant ! Amber ne pensait pas que Robin allait lui demander si il lui avait fait mal mais elle comprit vite qu’il était un garçon poli, c’était assez rare ! Elle n’avait eu aucune douleur seulement car elle n’était pas tomber avec lui. Elle n’avait jamais pensé avoir assez de force pour pouvoir se tenir au plafond alors que Robin tombait à la renverse, elle sourit et lui dit d’une voix amusée :




« - Non, je me suis accrocher au plafond, je sais pas comment j’ai fait mais j’ai réussi ! Et toi, le choc ne t’as pas fait trop mal j’espère ? »





  • C’est alors que Robin commença à avoir envie de vomir, il commençait à avoir des hauts le cœur et Amber s’écarta vite au cas ou ça sortait. Il n’avait pas encore vus l’horreur de la pièce et cela lui fit prendre des ailes ! Mais rien ne sortit et Amber s’approcha de Robin qui manquait à tout moment de retomber par terre. Elle passa sa main dos le dos de Robin et passa celle de celui-ci autour de ses épaules pour le maintenir debout. Elle lui sourit et lui dit :




« - Hey ! Me quittes pas, on vient juste de faire connaissance ! Elle ajouta en réfléchissant. Lorsque je me suis accroché, c’était comme une grille sur quoi j’étais. Je ne promets rien mais on verra bien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Sam 12 Avr - 16:46

    Robin sentit la main d’Amber pour l’aider à se redresser, ou plutôt pour l’empêcher de retomber sur le sol dur et froid de la chambre froide. Elle venait de lui expliquer comment elle avait éviter sa chute. Très ingénieux, sachant qu’elle aurait pu vraiment se faire mal. Comme Robin qui se massait à présent la nuque avec une grimace de douleur sur le visage. Décidément, il ne conseillera jamais à quelqu’un de tomber dans les pommes, ça fit super mal quand il n’y a personne à la réception.

    Son regard bleu se dirigea vers Amber qui lui expliqua qu’elle s’était accrochée à une sorte de grillage. Se pouvait-il que ce soit là solution ? Que ce soit la ventilation souhaitée par Robin ? Et si jamais elle n’était pas assez grande, que feraient-ils ainsi, tous les deux, dans cette pièce éloignée de toute civilisation. Sûrement que les amis de Robin finiraient par s’inquiéter de ne plus le voir. Un homme pouvait vivre au moins deux jours sans boire nan ? En deux jours, quelqu’un devrait bien se rendre compte de la disparition du jeune homme ? Et si jamais ce n’était pas le cas ? Après tout il ne comptait pas tellement pour quelqu’un. Il y avait bien October, mais elle semblait distante en ce moment. Et les autres…Les autres étaient sûrement préoccupés par leur propre problème. Carolyn et Oliver avec Alexia et Camron et July…July avec ce Sean…Robin sentit une boule se former dans sa gorge. Et si jamais il ne pouvait plus jamais sortir de là et que personne ne les trouve, il n’aura jamais l’occasion de lui dire ce qu’il éprouvait.

    Il déglutit mal sa salive et commença à toussotait. Robin devenait tout rouge à force de toussait, aucune eau ne pouvait l’arrêter et pas les tapes que lui fournissait Amber dans son dos. Finalement la toux se calma et Robin pu reprendre un peu ses esprits. Décidément ce n’était pas sa journée. Lâchant un soupir, il finit par se lever tant bien que mal sur ses deux jambes. Il resta un instant sans bouger, sa tête tournant encore un peu. Il posa une main sur l’épaule de la brunette pour se soutenir et finalement le jeune homme pu être de nouveau opérationnel. Il tourna ses yeux clairs vers Amber et lui adressa un sourire rassurant.

      « Eh bien, voyons ce que cache cette grille ! » Lança Robin d’un ton qui se voulait enjoué.


    C’était pas facile de faire croire en une santé de fer quand le jeune homme fringant de d’habitude venait littéralement de tomber dans les pommes suivit d’une quinte de toux vraiment ridicule dans un sens. En y repensant, Robin se sentit assez gêné, mais heureusement pour lui, il contrôla son piquage de fard et s’agenouilla devant Amber. C’était à la fois comique et pathétique cette scène. Mais on n’en était pas aux moqueries d’usages.

      « Vas-y, remontes, ne t’inquiète pas, ça devrait aller. » Reprit le jeune homme tout sur de lui.


    Il fallait montrer bonne figure. Montrer que l’on n’était pas une lavette et que tout ça n’était qu’un accident de parcours après une matinée assez rude. Ca peut arriver à tout le monde de tomber dans les pommes nan ? Nan…Et surtout pas à un jeune homme comme Robin. Enfin Amber devait sûrement comprendre. En étant une top model elle devait être au contact de filles qui tombaient souvent dans les pommes, si ce n’est elle-même. Enfin le jeune homme essayait de se rassurer dans sa pitoyableté comme il le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Dim 27 Avr - 14:03


  • Robin se massait activement la nuque pour évacuer la douleur qui lui détruisait la colonne vertébrale. La jeune fille grimaça et son nez plissa d’une façon assez enfantine et amusante. Elle n’aimait pas voir quelqu’un qui avait mal et surtout pas quelqu’un qui était seul avec elle. Elle aimait beaucoup quand les gens étaient heureux et courraient autour d’elle comme des enfants qui venaient de se voir offrir une glace par leurs parents après dix minutes intense de réclamation et de pleurnicheries incessantes ! Amber avait toujours été une grande gamine dans sa tête et c’est cela qui avait plu aux gens qui l’avait fait passer l’entretient pour le mannequinât. Elle avait toujours l’air heureuse et rayonnante qu’ils lui donnaient toujours les rôles de petites filles sexy ou autres. Elle se rappela alors d’un défiler pour Disney assez sexy où elle avait porter une tenue assez légère de belle aux bois dormants, elle s’était amusée comme une folle et avait jouer aux petites filles sur le podium, la robe qu’elle portait est partie en cinq minutes…



  • Elle passa derrière Robin pour vérifier si il n’avait pas de sang qui coulait comme si il s’était ouvert la tête lors du choc qu’il avait eu contre le sol quand il était tombé dans les pommes mais c’est alors qu’il commença a toussé, comme si il avait avaler quelque chose de travers. Elle tapa dans son dos pour l’aider. A croire qu’elle était là pour quelque chose en fait ! Amber, la sauveuse de Robin ! Mais arrêtons nous là ! Robin finit par enfin arrêter de tousser et posa une main sur son épaule, elle était froide et un frisson traversa le dos de la jeune fille. Il lui dit qu’il voulait voir ce que cachait la grille, Amber n’était pas vraiment sûre que l’état de Robin soit vraiment rétablit mais si il disait qu’il allait bien, alors elle le croyait ! Elle lui adressa un sourire et lui dit alors de la même voix que lui :
« - Et c’est repartie pour un tour ! »



  • La jeune fille monta sur les épaules de Robin pour la seconde fois de la matinée. Elle chercha alors le briquet des yeux. Elle en avait cruellement besoin pour pouvoir voir si cette fameuse ventilation allait être là où ils l’espéraient tous les deux. Robin lu dans ses pensée et lui passa le briquet, elle le tint en haut et l’alluma. Elle poussa un soupir lorsqu’elle vit où elle s’était accrochée. C’était certes la ventilation, mais ce n’était qu’un passa qui pourrait faire un passé un enfant, pas des adultes ! Elle posa ses mains sur les épaules de Robin descendit alors qu’il était encore debout. Elle lui rendit le briquet et lui dit d’une voix désolée :
« - C’est trop petit là-haut ! Même moi je ne peux pas passer ! Faudrait peut-être que j’arrête de grignoter ! Je suis désolé mais on va rester un petit moment ici ! »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Mar 29 Avr - 12:18

Robin était donc de nouveau accroupie en attente d’Amber qui devait monter sur lui. Toujours un peu la situation étrange. Robin n’aimait pas situation étrange. Il n’avait jamais aimé l’étrange de toute façon. Dans les films ça ne le dérangeait pas, au contraire, mais en vrai. Quand ça devient palpable, quand tu te retrouves à la place de ces gens que tu voyais dans les films, à la place de ceux que tu n’enviais pas spécialement. Ca devient vraiment glauque.

Quand il sentit les deux jambes d’Amber sur lui, et que son poids reprenait un peu plus d’importance, Robin souffla et se releva. Il trouva rapidement l’équilibre, plus rapidement que la première fois. Voyant alors que la jeune femme cherchait quelque chose des yeux, il tilta et chercha regarda sa main. Il avait le briquet dans celle-ci. Il leva alors son bras en direction de la main d’Amber pour lui tendre l’objet précieux. Son cœur s’accéléra soudainement. Il tapait plus fort, il pouvait même l’entendre. Sa respiration accéléra aussi, mais la ce n’était pas le vertige qui lui donnait cette impression, c’était simplement l’attente d’une réponse positive. Il ne savait pas ce que la brunette allait lui dire, mais il espérait vraiment que ce soit une très bonne nouvelle. Il fallait que ce soit une bonne nouvelle. Et puis soudain, Robin se demanda pourquoi les avoir mis dans une pièce où l’on pouvait s’échapper, ça serait vraiment ridicule. Son cœur se serra et le soupir d’Amber n’arrangea rien.

La jeune femme ne daigna pas ouvrir la bouche. Il posa sa main sur l’épaule de Robin qui se raidit automatiquement pour la laisser descendre son encombre. Il vit alors le visage désolé d’Amber qui lui tendait le briquet. Les yeux du jeune homme restèrent rivés sur l’objet si important à ses yeux il y avait à peine quelques secondes. Une sensation bizarre le prit alors. Les paroles de la jeune femme firent monter une tension dans ses veines. Fronçant les sourcils, il serra les poings. Sa mâchoire se serra aussi et se tournant vers le mur, il s’approcha de celui-ci et dans excès de colère qu’il ne connaissait pas, il donna un coup de poing dans le mur en béton de la chambre froide. Une douleur intense démarra alors de sa main pour remonter le long de son bras. C’était totalement idiot, mais ça faisait du bien. Il n’avait pas du tout envie de pourrir ici, il avait tellement de chose à faire avant. Tellement de chose à dire.

Il frottait son bras, le regard rivé vers le sol. Il n’avait jamais eu ce genre de comportement, jamais. Et ce genre de comportement ça lui rappelait un peu trop son père. Le père de Robin était ainsi. Près à se mettre en colère pour un rien. Robin n’avait jamais été comme ça. Et il s’était toujours promis de ne jamais lui ressembler. Et là…Même si la situation pouvait en excuser plus d’un, lui, ne se pardonnerait jamais d’avoir eu ce réflexe. Il ferma les yeux et posa son front sur le mur. Il sentait son cœur battre rapidement. Il sentait même le sang coulait dans ses veines. Finalement, il lâcha un soupir avant de se retourner vers Amber. Son regard clair croisa le sien avant de fuir vers le sol. Et se coulant contre le mur, il s’assit, regard sa main qui saignait à présent.

« Je suis désolé…Je sais pas ce qu’il m’a pris…Ch’ui pas comme ça d’habitude… » Murmura le jeune homme en direction d’une personne qui voudrait l’écouter.

Il avait besoin de parler. Pas d’être écouté, mais d’être entendu. Savoir que quelqu’un savait qu’il était là, dans cette pièce froide et carrée. C’était pas sa journée, et la pauvre Amber se retrouvait avec un Robin en pleine dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Dim 4 Mai - 13:56


    Amber sentit une tension chez Robin. Elle sentit très vite qu’il n’était pas à son meilleur aise & que la situation n’était pas là pour tout arranger. Elle commença à culpabiliser, & si c’était a cause d’elle tous ce qui se passait a ce moment précis. Et si elle avait fait quelque chose qui avait mis le maître de ce château en colère & qu’ils restent enfermés toutes leurs vies dans cette chambre froide sombre où des meurtres sanglants avaient eu lieu. Rien que de penser a toutes ces horreurs, Amber faillit perdre son équilibre sur les épaules musclées de Robin. Elle se reprit très vite, respira calmement & jeta un regard vers celui-ci. Il tentait aussi de garder un calme absolue mais c’était assez difficile de se savoir enfermer dans une pièce à l’allure de film d’horreur.



    Amber s’aperçut alors que Robin commençait à avoir les mêmes vertiges que quand il était tombé. Elle entendit son cœur battre & sa respiration s’accélérer. Elle le regarda avec des yeux implorants pour qu’il ne tombe pas une seconde fois, autant pour sa santé a elle, que celle de son compagnon de prison. Mais Robin la rassura d’un regard & elle comprit vite qu’il était dans une attente interminable d’une réponse positive a leur possibilité de sortie, dommage pour lui…



    Amber regarda Robin de son regard qui disait « désoler mais c’est pas ce que tu attendais… ». Robin avait l’air d’un garçon assez paisible & calme & Amber fut surprise lorsqu’il commença a piquer sa colère. Elle sursauta de peur & posa sa main droite sur son cœur lorsque Robin tapa violement du poing sur le mur de la chambre froide. Il était fou ou quoi ? Elle commença a froncer les sourcils & se reculer de Robin. Si l’envie prenait au jeune homme de faire la même chose sur elle, elle était morte ! La jeune fille comprit qu’il n’était pas comme ça d’habitude mais que c’était le stresse intense de leur situation qui lui avait donné une envie soudaine de se défouler. Il glissa contre le mur & lui dit qu’il était désolé. Amber s’approcha de lui & sourit, elle avait l’air bête mais elle s’en fichait. Elle prit un torchon qu’elle avait vus quelques secondes plus tôt part terre, le secoua & s’assit en tailleur devant Robin. Elle prit sa main, d’un calme serein & enroula le torchon savamment autour pour former un bandage assez bon pour éviter de laissez le sang apparaître avant quelques temps. Elle garda sa main dans la sienne & avec l’autre, releva sa tête & sourit encore une fois. Les yeux dans les yeux, elle lui dit :


« - Je ne te prends pas pour un fou allié mais je dois avouer que tu m’as vraiment foutue les chocottes quand tu as tapé dans ce mur. Tout le monde peut se retrouver faible ou mal dans sa peau a un moment de sa vie. Lorsque je regarde tous ce magnifiques mannequins qui son avec moi dans un défilé je me dis que je ne suis pas faite pour ça, mais je suis quand même ici. Il faut se battre pour se conviction Robin & je me battrais pour sortir d’ici. Mais pas avec les poings, avec mon cerveau ! »
Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Jeu 8 Mai - 18:05

    Robin garda les yeux rivés sur son poing qui saignait un peu plus chaque seconde. Il sentit s’approcher Amber mais ne chercha même pas à savoir qu’elle tête elle avait. Elle devait sûrement le prendre pour un fou, pas étonnant. Il s’en voulait beaucoup d’avoir réagit comme ça, et elle devait sûrement avoir eut peur de sa réaction. Elle se retrouvait avec un fou dépressif et colérique. Génial…Lâchant un autre soupir, il vit apparaître Amber devant lui. Un regard interrogatif prit place sur le visage de Robin. Apparemment, elle ne lui en voulait pas tant que ça. Elle lui prit la main avec laquelle il avait tapé dans le mur et commença à la bander avec un torchon qu’elle avait trouvé dans la cellule. Le regard bleu se Robin se posa sur le visage d’Amber. Elle avait un joli visage, et il se souvenait de l’avoir vu quelque part. En tant que mannequin, ça n’était pas étonnant. Oui, ça ne devait pas être facile pour elle tous les jours de vivre dans ce monde. Surtout qu’elle avait l’air gentille.

    La jeune femme fit un nœud pour faire tenir le bandage improvisé. Le coin des lèvres de Robin se leva un instant, vaguement réconforté par l’attention de la demoiselle. Et puis celle-ci leva ses yeux vers Robin et ils étaient à présent connectés par le regard. Elle prit alors la parole, lui disant qu’elle avait l’intention de ne pas laisser tomber, mais qu’elle éviterait les poings. Ca fit rire Robin, un rire léger mais c’était déjà ça. Puis son regard se baissa vers le bandage. Ce torchon était vraiment crade. Arquant un sourcil, Robin secoua légèrement la tête.

    « Tu n’as jamais eu de cours de secourisme ? Tu veux que j’attrape le tétanos ? » Lança-t-il d’un ton sarcastique mais à la fois gentil.

    Il défit le nœud du torchon pour le dérouler de sa main. Ce n’était vraiment pas propre de faire ça. A la place, Robin déchira un bout de son peignoir difficilement et l’enroula sur sa main. Au moins, ce bout de tissus était propre, et si le résident du château voulait se plaindre pour dégradation, il n’avait cas venir ici les délivrer !

    Le regard de Robin revint se poser sur Amber. Un regard triste mais aussi en colère. On pouvait presque voir la flamme dans les yeux de Robin qui brûlait intensément. Pas difficile pour lui, il avait toujours eu cette flamme qui était indispensable pour lui. Mais cette fois ce n’était pas une flamme de malice ni de moquerie, c’était une flamme de colère et d’incompréhension. Il ne savait pas ce qu’il avait fait pour mériter un tel sort, mais ce qu’il était sur, c’est qu’il n’allait pas se laisser faire. Ca nan, il n’en avait pas l’intention.

    « Bon…Alors réfléchissons…Je n’était pas major de ma promotion pour rien… » Reprit Robin d’une voix décisif.

    Il posa sa main non blessée par terre pour s’aider à se relever. Son regard balaya la pièce pour venir se poser sur les squelettes. Après une grimace de dégoût, il se retourna vers Amber en levant les yeux au ciel.

    « Je crois qu’on devrait malheureusement commencer par fouiller ces corps…On ne sait pas comment ils sont morts, et peut-être qu’ils sont morts avant d’être amener ici. Donc ils ont peut-être des objets sur eux importants…Qui pourrait être utiles… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Dim 11 Mai - 22:48

    Amber commença à rager, pour qui il se prenait cet enfoiré de Robin ?! Elle essayait de l’aider, de lui parler & de le réconforter pour qu’il puisse se confier mais, lui, il trouve quelque chose à redire sur son bandage de fortune. Il enleva le bandage qu’avait fait Amber & arracha un morceau de sa magnifique robe de chambre en soie, qu’elle dommage, de la véritable soie naturelle, c’était vraiment du gâchis & Amber fut prise d’une rage incontrôlée qui la fit se lever & s’approcher de la porte. Elle frappa sa tête quelques minutes contre l’acier froid & garda ses yeux clos pour ne pas croiser le regard bouche bée de Robin, a son tour de la prendre pour une pauvre folle dépressive ! C’était le seul moyen pour qu’elle ne lui mette pas une droite dans son visage de petit charmeur de pacotille.

    Il dit alors qu’il était major de sa promotion, qu’est-ce qu’elle en avait a faire ?! Amber ne voulait plus entendre sa voix de dragueur de minettes blondes & siliconées & si il ne se taisait pas maintenant, c’était lui qui allait se prendre les corps en morceaux en plein visage ! Amber se retourna enfin & envoya un regard haineux vers Robin & s’approcha des corps. Tous ce qu’elle voulait c’était partir & ne plus à avoir a parlé avec ce gars & ne plus jamais le voir de sa vie ! Difficile lorsqu’on savait qu’ils étaient tous les deux emprisonnés ensembles dans un château sans portes de sortie ! Elle bougea un second corps lorsqu’un bruit d’acier qui touche le carrelage se fit entendre, elle aperçut une petite clé & Amber l’attrapa rapidement. Elle s’approcha de la porte & pria pour qu’elle s’ouvre, & elle s’ouvrit ! Amber cria victoire & détala comme un lapin, laissant Robin seul dans la chambre froide…

Revenir en haut Aller en bas
Robin Dakensy

avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 27
Localisation : In the heart of Twinkle...
Date d'inscription : 26/03/2008

» TELL ME ABOUT YOU
» Relationship .:
» Sujets .:
» Are you affraid ?:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   Lun 2 Juin - 19:14

[Je termine le sujet quand même x)]

Le regard bleu de Robin s'était posé sur Amber. Elle se tapait la tête contre le mur. La tête du jeune homme se tourna sur le côté, intrigué par la demoiselle qui venait de changer de comportement. Avait-il dit quelque chose qui ne fallait pas ? Apparemment oui vu le regard que la jeune femme venait de lui lancer. Il ne comprenait pas tout. Il y a à peine quelques minutes elle était au petit soin pour sa main et maintenant elle semblait aussi froide que les morts à leur côté. Etait-ce à cause du bandage ? Pourtant ce n'était pas l'intention de Robin, loin de là. Ses mots étaient aller plus loin que sa pensée peut-être...Enfin on ne pouvait lui en vouloir dans ce genre de situation non ? Probablement que si étant donné qu'Amber, elle, lui en voulait.

Mais, heureusement pour Robin, elle n'était pas assez en colère pour lui en vouloir jusqu'à arrêter de chercher un moyen de sortir. Elle s'approcha des corps en même temps que le jeune homme qui baissa les yeux, essayant d'oublier un peu la rancœur de la demoiselle envers lui pour se concentrer sur ces horribles choses. En film c'est quand même beaucoup moins impressionnant. Et puis, s'accroupissant devant, Robin approcha sa main en grimaçant. C'était tout à fait répugnant. Enfin allons-y, ce n'était pas le moment de jouer la mijaurée. Après un instant d'hésitation, le jeune homme finit par poser sa main sur l'un des corps pour commencer à regarder ce qu'il portait. Une veste à carreau et un tee-shirt gris, surement anciennement blanc. Il avait un collier, avec une bague dessus. Robin regarda d'un peu plus près la bague quand Amber en était déjà à son deuxième corps. Tout de même, la colère pouvait mener loin.

En regardant d'un peu plus près, Robin découvrit une chevalière avec une lettre gravée dessus, un D. Il y avait un serpent enroulé dans la lettre décorée par une petite émeraude. Soudain, Robin sursauta en entendant le cri d'Amber. Il tourna la tête vers elle en fronçant les sourcils. Elle venait de trouver une clef. Tiens donc...Cela serait très étonnant qu'elle ouvre quoique ce soit ici. Maudit soit Robin, il avait encore parlait trop vite. Alors que la jeune femme s'était précipitée vers la porte, Robin retourna la tête vers la bague en secouant légèrement la tête. Il finit par arracher la bague du cou du mort, de toute façon il n'en avait pas besoin, et il l'enfourna dans sa poche. C'est à ce moment là qu'il entendit le bruit de la porte qui grinçait. Se relevant en se retournant dans un geste assez rapide, Robin n'eut pas le temps de comprendre qu'Amber avait déjà disparue. La porte était ouverte. Son coeur s'emballa et avançant de quelques pas, il lança un derniers regard aux malchanceux avant de partir de cet endroit horrible, en ce promettant de ne plus jamais dormir sur ses deux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oups, fait froid [Robin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oups, fait froid [Robin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ici, il fait froid.
» Quand la neige s'illumine. [Aku]
» Fait froid, c'est moche, j'en ai marre.
» SCOOP : Il fait froid dans les montagnes. [Capture + Jenny]
» [RMT OU] Il fait froid wesh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • LES . PROFONDEURS :: CHAMBRE FROIDE .-
Sauter vers: